Fiche Réceptionniste ou Veilleur de nuit : votre kit de lutte contre le Covid-19

Conçue par le ministère du Travail, avec le concours d’experts, cette fiche édicte toutes les règles à respecter pour protéger les agents contre les risques du contamination au Covid-19.

Conçue par le ministère du Travail, avec le concours d'experts, cette fiche édicte toutes les règles à respecter pour protéger les agents contre les risques du contamination au Covid-19.

Deux métiers particulièrement exposés au risque de contamination de ou par des clients, en raison des face à face. La stricte application des mesures barrières est indispensable. Photo : The Face Adobe Stock.

Depuis la mi mars, le ministère du Travail, assisté d’experts, conçoit des fiches conseils par métier destinés aux employeurs et aux salariés. « Activités agricoles », « Chauffeur livreur », « …dans l’élevage », « en boulangerie », « Restauration collective et Vente à Emporter », « Femme de chambre ou valet de chambre», … 23 au total. L’une des dernières en date en date concerne les métiers de Réceptionniste ou Veilleur de nuit.

Plus que jamais, chaque métier doit impérativement observer des règles d’or pour se protéger des risques de contamination au COVID-19. Au départ, les règles de base, les fameuses mesures barrières, sont transverses à tous les métiers et tous les secteurs d’activité. Mais d’autres sont spécifiques à chacun et ne figurent pas dans les guides de bonnes pratiques d’hygiène. Et surtout, la mise en musique de ces mesures barrières générique est spécifique.

Ainsi, pour les deux métiers, on peut identifier plus d’une vingtaine de règles spécifiques à ce risque.  Règles d’autant plus impératives qu’elles s’appliquent, pour la majorité d’entre elles, en présence de clients… Il conviendra, par exemple, de fixer des heures d’arrivées et de départs à respecter afin d’échelonner et de limiter la présence de clients dans la salle de réception. En indiquant à chacun, informés aussi par une affichette, quelles sont les consignes de fonctionnement à respecter. En prenant soin de préciser que ces demandes, limitées au strict nécessaire, répondent à des contraintes sanitaires, pas davantage.

Des métiers très exposés aux risques de contamination de par la proximité des clients

Il faudra suspendre le service de garde des bagages. Et assurer un nettoyage désinfectant des clés/badges et autres matériels déposés par le client et de la zone de dépose. De manière générale, on renforcera le nettoyage, en prévoyant une planification par type de surface et par type d’équipement.  Poignées de portes et boutons, interrupteurs, boutons d’ascenseur, zones de paiement, rampes d’escaliers, ascenseurs, machine à café, photocopieurs…). Toujours dans le souci de limiter les occasions de contamination, mettre à l’arrêt les fontaines à eau, voire les machines à cafés destinées au public.

Bien entendu, on réaménagera la zone d’accueil pour maintenir une distance de plus d’1 mètre entre chaque poste de travail, dotées de consommables de type gel hydro alcoolique, lingettes, sacs-poubelle…

Synthétique, claire, cette fiche « Réceptionniste ou Veilleur de nuit » se télécharge et se partage avec ses salariés ou collègues.

Les conseils de cette fiche fiche sont susceptibles d’être complétés ou ajustés
en fonction de l’évolution des connaissances
Consultez régulièrement le site travail-emploi.gouv.fr pour leur actualisation

Fiche métier Réceptionniste et veilleur de nuit

covid19conseilsreceptionniste

« PRÉPARER, RÉALISER, VÉRIFIER » : TROIS PHASES ESSENTIELLES DANS TOUTE ACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique