ET AUSSI…
Les Plus Lus

Les autres titres

« Ne choisissez pas votre propre extinction », nous alerte un dinosaure à la tribune des Nations-Unies

A la veille de la COP 26, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) entre en campagne contre les subventions faramineuses (423 milliards de dollars) allouées chaque année aux combustibles fossiles, qui fragilisent l’action contre le réchauffement climatique et accentuent les inégalités. Au coeur de son dispositif de communication intitulé « Don’t Choose Extinction» (Ne choisissez pas l’extinction), un court-métrage mettant en scène un dinosaure interpellant les dirigeants mondiaux à la tribune l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Lavazza change le monde de son calendrier pour mettre en lumière des « artivistes»

Le calendrier Lavazza est un dispositif clef dans la communication du spécialiste italien de l’espresso. Chaque année, l’entreprise turinoise fait appel aux plus grands photographes, de Helmut Newton à Steve McCurry. Souvent centrés jusque là sur la célébration érotisée du corps des femmes, leurs thématiques ont évolué à partir de 2015 vers des problématiques sociales et environnementales. Comme en témoigne son opus 2022 nommé « I can change the world » . Il met en lumière six artistes activistes, ayant axé leur réflexion et leurs activités sur le développement durable.

Hébergement et Restauration pèsent 13 % des 118 millions de tonnes de C02 émis par le Tourisme

Une étude de l’Agence de la transition écologique (Ademe) révèle pour la première fois le volume et l’origine des Gaz à Effet de Serre (GES) émis dans le Tourisme. En 2018, le secteur, qui pèse 7,4 % du PIB français, générait 11 % des émissions de CO2 de la France. Le transport, à lui seul, représente 77 % des 118 millions de tonnes émis. Les autres gros émetteurs sont l’Hébergement (7 %), les achats de biens touristiques (7%) et la Restauration (6 %). Analyse détaillée de ces résultats, qui doivent, selon l’Ademe, inciter à accélérer le passage vers un tourisme plus durable.

Just Eat en route pour livrer son objectif de 4 500 CDI dont 3 000 par le dispositif « 1 jeune 1 solution »

Six mois après avoir annoncé sa conversion à la livraison, la plate-forme avait déjà recruté fin mai 2000 livreurs en CDI sur les 4500 qu’il vise fin 2021. Just Eat est également partie prenante du dispositif gouvernemental « Un Jeune, Une solution » et prévoit d’embaucher 2 000 jeunes de moins de 26 ans.