ET AUSSI…
Les Plus Lus

Les autres titres

Le chauffage et la climatisation des terrasses extérieures interdits depuis le 31 mars 2022

Repoussé pour ne pas affecter l'activité de la branche pénalisée par Covid-19. Mais finalement adopté. Le dispositif est désormais en vigueur depuis le 31 mars. Sera-t-il respecté partout ? La question se posera surtout lors des vagues de froid. Le législateur a prévu en tout cas des sanctions. Mais à compter seulement du 30 juin...

Index de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes : la branche H&R assez bien placée

Dans la quatrième édition de l’index publiée le 7 mars par le ministère du Travail, la note moyenne de 88 sur 100 obtenue par les 833 entreprises et UES déclarantes qui relèvent de l’Hébergement Restauration se situe 2 points au dessus de la moyenne générale obtenue par les 32 701 déclarantes, tout secteur confondu. 4,5 % d’entre elles (37 enseignes HR) obtiennent la note maximale de 100, un pourcentage deux fois supérieur à la moyenne nationale. A contrario, 8 % (67 entreprises) affichent une note égale ou inférieure à 75, jugée très largement insuffisante.

Five Guys France surfe au-dessus des salaires minima de la restauration rapide

Implantée en France depuis 2016, la jeune chaîne américaine de burgers frais et frites maison a fait le choix de la marque employeur et de rémunérer ses 900 salariés significativement au-dessus des minima conventionnels pratiqués dans ce secteur. S’ajoute à cela une politique de formation stimulant la promotion interne et par conséquent la rémunération. Five Guys France marque compte à ce jour 23 restaurants succursales, dont 12 à Paris et en Ile-de-France. Son objectif est d’atteindre 40 restaurants d’ici fin 2022, toujours développés en propre.

L’ETI angevine Restoria première société de restauration collective à mission

En décembre 2021, Restoria est devenue la 1ère SRC à adopter la qualité de Société à Mission, instaurée en 2019 par la loi PACTE. Cette entreprise de près de 900 salariés, qui prépare chaque jour 65 000 repas, va intégrer dans ses activités quatre objectifs sociaux et environnementaux, dont celui de « développer et rendre accessible une alimentation toujours plus saine et plaisante. » Sous-tendant ses promesses, des engagements précis et des actions concrètes validés chaque année par un comité de mission et vérifiés tous les deux ans par un organisme tiers indépendant.