128 000 établissements en chômage partiel dans la branche

Environ 128 000 établissements de la branche H & R ont déposé depuis la mi mars plus de 140 000 demandes de chômage partiel. Le nombre de salariés concernés n’est pas encore connu.

Environ 128 000 établissements de la branche Hébergement Restauration ont déposé depuis la mi mars plus de 140 000 demandes de chômage partiel. Le nombre de salariés concernés n'est toujours pas connu officiellement.

Se projeter après le déconfinement, oui bien sûr. Mais dès le 8 avril ? En bardant de métal l'une des plus typiques petites places de Paris, la place du Tertre, pour une fois déserte, était-ce bien nécessaire ?

9,6 millions de salariés du secteur privé bénéficient du chômage partiel.  C’est un salarié sur deux. Le dispositif mis en place par le gouvernement a dépassé le million de demandes vers le 18 avril. Celui des 10 millions de salariés bénéficiaires sera atteint d’ici vers le 21 novembre. La décrue débutera dans les derniers jours d’avril avant de s’accélérer à partir du 11 mai, avec la fin progressive du déconfinement.

A la mi avril, plus de 785 000 entreprises (926 000 établissements) avaient déposé près de 970 000 demandes de chômage partiel. Chaque demande concerne donc près de 10 salariés. Elle postule pour environ 425 heures chômées par salarié. Soit plus de 12 semaines à 35 heures hebdomadaires.

Pour cette troisième livraison statistique hebdomadaire, la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) ne précise toujours pas le nombre d’établissements demandeurs par secteur d’activité. Ni le nombre de salariés concernés par secteur.

Il reste, malheureusement,  impossible d’indiquer le nombre précis de salariés concernés dans l’Hébergement Restauration. Dans l’hypothèse théorique où le secteur s’inscrirait dans la moyenne générale, selon nos estimations, 128 600 établissements auraient déposé une demandeur, soit plus de 70 % de celles de l’ensemble de la branche. Quant au nombre de salariés, sur la base de six salariés par demande, il dépasserait les 771 00 salariés sur un total de 1,177 million à fin 2019 (66 % du total de l’effectif de la branche).

Cette photographie l’impact social majeur de la crise sanitaire dans la branche. Elle montre par ailleurs une bonne prise en main du dispositif par les entreprises. Enfin, elle tend à anticiper une poursuite de la hausse des demandes dans les prochains jours.

 Le nombre de demandes d’activité partielle pour motif de Coronavirus par secteur d’activité (en %)

Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART 1er avril 2020.
Lecture : au 14 avril 2020, 23,3 % des demandes d’activité partielle concernaient des établissements du secteur du commerce. 13,89 % des demandes concernaient des établissements du secteur de l’Hébergement et de la Restauration. Et 13,84 % concernaient le secteur de la Construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique