Retour au comptoir et en boite avant de nouvelles levées espérées à partir de la mi-mars

Mercredi 16 février, deuxième phase de l’allègement des restrictions sanitaires, corollaire de l’entrée en vigueur du pass vaccinal. Elle marque la réouverture des discothèques, l’autorisation des concerts et des consommations debout en CHR, ainsi que celles dans les stades, cinémas et transports. Le lundi 28 signifiera la fin du masque obligatoire dans les lieux clos soumis au passe vaccinal (dont les CHR). Si la situation sanitaire continue de s’améliorer, l’Etat engagera à partir de la mi mars, par palier de deux semaines, la levée du port du masque puis du pass vaccinal.

Mercredi 16 février, deuxième phase de l'allègement des restrictions sanitaires, corollaire de l'entrée en vigueur du pass vaccinal. Elle marque la réouverture des discothèques, l'autorisation des concerts et des consommations debout en CHR, ainsi que celles dans les stades, cinémas et transports. Le lundi 28 signifiera la fin du masque obligatoire dans les lieux clos soumis au passe vaccinal (dont les CHR). Si la situation sanitaire continue de s'améliorer, l'Etat engagera à partir de la mi mars, par palier de deux semaines, la levée du port du masque puis du passe vaccinal.

Selon le témoignage de certains établissements, l'interdiction de la consommation debout entraînait un manque à gagner de 15 %. Photo : Rawpixel.com / Adobe Stock

A partir de la mi mars, levée progressive des masques
puis levée progressive du passe si et seulement si…

Ecouter ci-dessous (après les protocoles sanitaires) de plus longs extraits de l’interview d’Olivier Véran donnée à France Info le 16 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique