Andrea Scherz est le nouveau président du comité exécutif de The Leading Hotels of the World

Le célèbre consortium d’hôtels de luxe indépendants annonce la nomination d’Andrea Scherz à la présidence de son comité exécutif, dont il était membre depuis 11 ans et plus récemment vice-président. Il succède à Andrea Kracht, propriétaire du Baur au Lac, à Zurich. Andrea Scherz est propriétaire et directeur général de l’iconique hôtel Gstaad Palace en Suisse, dans sa famille depuis trois générations.

Le célèbre consortium d'hôtels de luxe indépendants annonce la nomination d'Andrea Scherz à la présidence de son comité exécutif, dont il était membre depuis 11 ans et plus récemment vice-président. Il succède à Andrea Kracht, propriétaire du Baur au Lac, à Zurich. Andrea Scherz est propriétaire et directeur général de l'iconique hôtel Gstaad Palace en Suisse, dans sa famille depuis trois générations.

Le comité exécutif de The Leading Hotels of The World dont Andrea Scherz est le nouveau président est composé de sept hôteliers représentant les 65 membres actionnaires du consortium. Avec l'équipe de direction et les employés de LHW, ils poursuivront leur mission de "créer des synergies et connections entre les hôteliers de la collection pour leur donner la force de rester indépendants."

Andréa Scherz, à 53 ans, devient le sixième président de l’histoire de l’alliance The Leading Hotels of the World. Il suit les traces de son père, Ernst Andrea Scherz (1939-2021), qui fut également président de LHW de 1973 à 1989.

Andrea Scherz est un enfant du sérail. Il incarne la troisième génération de propriétaire -dirigeant d’un hôtel familial de renommée mondiale créé en 1913. Il a grandi dans l’hôtellerie au Gstaad Palace. Et a étudié à l’École Hôtelière de Lausanne.

Avant de revenir à Gstaad, il fit ses armes dans des différents hôtels de luxe. Comme le Beau-Rivage à Lausanne, le Savoy à Londres et l’InterContinental à Genève. Il rentre à Gstaad en 1996 où il débute à la réception. Et en 2001, son père Ernest Andréa lui confie la direction générale.

Outre sa fonction chez Leading Hotels of the World, Andrea Scherz siège au conseil d’administration des Swiss Deluxe Hotels et de l’association aéroportuaire de Gstaad-Saanenland.

« Faire pour les hôtels ce qu’ils ne peuvent pas faire pour eux-mêmes »

The Leading Hotel of The World est une société détenue par ses membres hôteliers. Sa création par 38 hôteliers indépendants remonte à 1928. Parmi ses fondateurs, le Negresco de Nice et le King David de Jerusalem.

Le consortium compte aujourd’hui près de 400 hôtels dans plus de 80 pays. Principalement en Europe, avec 261 hôtels, dont 33 en France, tous classés 5 étoiles et pour certains Palace. Et pas moins de 63 en Italie. La collection LHW présente un large choix de destinations et d’expériences plutôt exceptionnelles, renforcées par son programme de fidélité à plusieurs niveaux Leaders Club.

La société, dont le siège se situe à New York, possède aujourd’hui des bureaux dans 20 des principales villes du monde. Son PDG depuis octobre 2019 est l’Américaine Shannon Knapp.

Dans une interview donnée en décembre 2016 au magazine Forbes, celle-ci décrivait la valeur ajoutée apportée par LHW. « Depuis sa création, le consortium s’applique à « faire pour les hôtels ce qu’ils ne peuvent pas faire pour eux-mêmes ». Nous créons ainsi une communauté d’hôtels indépendants et offrons des services de vente, de marketing et de soutien technologique à travers le monde, qui profitent aux hôtels familiaux dans un secteur en évolution. De plus, LHW investit des millions dans la technologie, le numérique, la data et l’infrastructure de services, afin d’améliorer l’expérience client dans les établissements de notre gamme. »

André Scherz

« Depuis mon plus jeune âge, LHW a toujours été très présent dans ma vie et proche de mon coeur. Cela a commencé dans mon enfance par l’intermédiaire de mon père. L’hôtel de ma famille, le Gstaad Palace, est membre de LHW depuis plus de 60 ans. Et ma relation avec la société s’est encore approfondie lorsque mon père a occupé le poste de président pendant 15 ans.

Aujourd’hui, je suis très honoré de prendre ce poste de président. Même pendant la pandémie, LHW est resté très actif. Nous avons développé une série de nouvelles initiatives et de nouveaux services pour assurer le succès et le bon positionnement de nos membres sur le marché. Dans les années à venir, la demande d’hôtels indépendants et de luxe ne fera qu’augmenter. Et notre communauté est prête à répondre à ce moment grâce à notre collection exceptionnelle.

Je suis enthousiaste à l’idée de poursuivre sur cette voie fructueuse avec la solide équipe de gestion de LHW et mes collègues compétents du conseil d’administration. Ensemble, nous veillerons à ce que LHW soit le seul choix pour les hôtels de luxe indépendants et les voyageurs. Et ce, pour longtemps. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique