Le 48ème Nord Landscape Høtel déploie ses hyttes sur les hauteurs de l’Alsace

Ouvert début juillet, cet hôtel-restaurant, membre du réseau The Originals Hotels, offre en pleine nature 14 « hyttes» et un restaurant potager bio. Son créateur, Emil Leroy Jönsson, a voulu faire du 48 ème Nord un hâvre de paix écologique et haut de gamme. Insertion respectueuse au coeur d’un site classé Natura 2000. Cabanes inédites, éco-conçues par l’architecte norvégien Reiulf Ramstad. Et table bio-locavore, dirigée par le chef créatif, Frédéric Metzger.

Ouvert début juillet, cet hôtel-restaurant, membre du réseau The Originals Relais, offre en pleine nature 14 « hyttes» et un restaurant potager. Son créateur, Emil Leroy Jönsson, a voulu que le 48 ème Nord soit un hâvre de paix écologique et haut de gamme. Insertion respectueuse au coeur d'un site classé Natura 2000. Cabanes inédites, éco-conçues par l'architecte norvégien Reiulf Ramstad. Et table bio-locavore dirigée par un chef créatif, Frédéric Metzger.

Une Fjell hytte. Bâtie sur deux étages, elle mesure 38 m2 et accueille 2 à 4 personnes. Elle est équipée d'un spa avec vue sur la vallée et d'un jacuzzi extérieur. L'hôtel compte 14 hyttes, en 4 types.

« Plus qu’un hôtel, c’est un univers. » C’est la promesse du maître des lieux, Emil Leroy Jönsson, paysagiste-urbaniste de formation. Un univers qui dépayse les visiteurs. De par le site lui-même, une prairie de 2 hectares en pente douce, offrant un panorama sur des collines, des forêts, et un village, Breitenbac . Et de par surtout, ses unités d’hébergement. 14 hyttes indépendantes, jamais vues jusqu’ici en France.

Ce projet de 2,5 millions d’euros (HT) aura maturé près de dix ans avant de se matérialiser. Ce qui suscite l’attente, l’intérêt, le désir et espérons la réservation…, ce sont donc ces 14 cabanes réparties sur une colline, délivrant chacune une vue imprenable sur la vallée de Villée. D’inspiration scandinave, les hyttes conçues par Reiul Ramstad, architecte de premier plan (une visite sur son site internet en convainc), ont malgré tout peu à voir avec les chalets classiques et un peu stéréotypés (jolis certes) qui parsèment les paysages de la Norvège. Au 48ème Nord, les formes sont résolument contemporaines et d’une belle épure.

Une démarche écologique sincère et globale

Elancée et sobre, leur silhouette géométrique se remarque de loin. Les hyttes ne disparaissent pas dans le paysage mais s’y insèrent. Elles reposent sur des pilotis, afin de les monter-démonter aisément et ne pas creuser le terrain. Le bois constitue leur matériau de base, un bois local certifié issu des forêts voisines. Toute aussi dépouillée leur décoration intérieure, des panneaux de bois recouvrent toutes les surfaces, douche exceptée. Mais leur équipement est complet. Lit double 160×200 cm avec couette, coffre-fort, machine à café à grain, bouilloire et assortiment de thés et infusions locaux, produits d’accueil bio. Et douche italienne, moins aquavore qu’une baignoire.

La dimension écologique est ici omniprésente. L’établissement récupère les eaux de pluie et les traite dans un lit de sable planté de roseaux. Des panneaux photovoltaïques fournissent l’électricité. Les toitures sont végétalisées. Et le restaurant emploie essentiellement des produits locaux, en partie bio et en partie cultivés dans son potager, 100 % bio bien sûr. 48° Nord revendique d’ailleurs être le premier hôtel bâti sur un terrain certifié Agriculture Biologique.

Emil Leroy-Jönssonn, paysagiste et concepteur du Landscape Høtel

« 48° Nord, c’est la rencontre de mes deux passions, mes deux cultures. La nature et l’architecture, le Danemark et l’Alsace. J’ai conçu un espace de liberté, ouvert et intime, où chacun se délecte du calme de la nature. J’ai créé un lieu de vie, simple et convivial, où chacun prend le temps de vivre dans un écrin de seulement 14 hyttes.

Ce lieu répond à mes valeurs profondes avec un bâti écologique, un restaurant 100% bio et fait maison à partir de notre propre potager et de nos fournisseurs locaux. Plus qu’un hôtel, c’est un univers.»

Les quatre types de hyttes implantés sur le coteau de ce Landscape hotel

Sur septembre (*), les tarifs proposés débutaient à 200 euros par nuit et pour deux personnes (petit déjeuner inclus) dans une Grass Hytte (179 euros sans le petit déj). Ils culminaient à 399 euros pour une Fjell Hytte avec jacuzzi. Les Efoy sont proposés à 209 euros (269 euros avec jacuzzi). Les Tre à 243 euros. (*) Tarif relevé pour la date du 24 septembre 2020.

Les Fjell hyttes

Edifiées sur deux étages, elles mesurent 38 m2 et peuvent accueillir jusqu’à 4 personnes. Le 48ème Nord compte trois Fjell hyttes. Chacun dispose d’un spa ouvert sur la vallée. Et l’un d’un jacuzzi extérieur.

Les Tree hyttes

Leur silhouette élancée cache trois étages totalisant 21 m2. Au nombre de trois, Tree accueillent chacune 2 personnes.

Les Eføy hyttes

Conçus sur deux étages pour deux hôtes, les trois Eføy mesurent 18 m2 et offrent eux-aussi une vue panoramique. L’un des trois dispose d’un jacuzzi.

Les Grass hyttes

Au nombre de quatre, comme posées à même la prairie, les Grass mesurent 20 m2 et accueillent deux personnes.

Le bâtiment de 250 m2 qui abrite la réception, le restaurant et sa cuisine

Pas de carte au restaurant. Frédéric Metzger improvise, au gré de son marché, et imagine quotidiennement de nouveaux plats. Le chef n’utilise que des produits bios et locaux (moins de 150 km) et réalise lui-même ses assaisonnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique