Travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs toujours plus nombreux dans la branche

La crise Covid-19 n’a pas affecté la dynamique démographique de ces deux profils, plus forte encore chez les auto-entrepreneurs, mais elle a momentanément diminué leurs revenus. Selon leur dernier dénombrement, les Urssaf, fin 2021, recensaient 204 600 indépendants dans la branche H&R, dont 68 500 auto-entrepreneurs, soit une augmentation de 4,7 % par rapport à 2020. Cette même année, à cause des fermetures administratives et des confinements, leurs revenus ont diminué de près de 20 %. Avant de repartir à la hausse, selon les premières données disponibles.

La crise Covid-19 n'a pas affecté la dynamique démographique des deux profils, plus forte encore chez les auto-entrepreneurs, mais elle a momentanément diminué leurs revenus. Selon leur dernier dénombrement, les Urssaf, fin 2021, recensaient 204 600 indépendants dans la branche H&R, dont 68 500 auto-entrepreneurs, soit une augmentation de 4,7 % par rapport à 2020. Cette même année, à cause des fermetures administratives et des confinements, leurs revenus ont diminué de près de 20 %. Avant de repartir à la hausse, selon les premières données disponibles.

Ces près de 205 000 travailleurs indépendants exerçant dans l'Hébergement Restauration, s'ajoutent au 1,2 million de salariés qui étaient employés fin 2021 dans la branche. Photo : Barans - Adobe Stock
(Plus de commentaires à venir)

Le seuil des 200 000 indépendants franchis pour la première fois

Ces deux variantes d’un même statut, travailleur indépendant « classique » et auto-entrepreneur, ont le vent en poupe, malgré deux gros handicaps. Une couverture sociale moins protectrice que celle des salariés. Et des revenus sensiblement inférieurs à ceux des patrons et cadres salariés (notre article sur l’enquête Dares).

Ils n’étaient encore que 195 000 fin 2019. Ils sont cette fois 204 600. Près de 85 % d’entre eux travaillent dans la Restauration et les débits de Boissons. Leur progression démographique est également plus forte, avec une évolution de + 5 % en 2021 et même de +7,8 % en 2020. Les indépendants de l’Hébergement se contenant de +3,1 %. Un différentiel qui s’explique par des créations d’établissement nettement plus élevées dans la Restauration.

La dynamique démographique des auto-entrepreneurs plus forte que celle des indépendants « classiques »

Revenus d’activité des travailleurs indépendants classiques

Revenus d’activité des travailleurs indépendants auto-entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique