Déjà 66 700 demandes de chômage partiel dans la branche !

Du jamais vu dans l’histoire moderne de l’économie française ! Au 1er avril, le ministère du Travail a enregistré 425 000 demandes d’activité partielle déposées par 415 000 entreprises. Sur ces 425 000 demandes, 66 725 (15,7%) provenaient d’établissements de la branche Hébergement & Restauration.

Du jamais vu dans l'histoire moderne de l'économie française ! Au 1er avril, le ministère du Travail a enregistré 425 000 demandes d'activité partielle déposées par 415 000 entreprises. Sur ces 425 000 demandes, 66 725 (15,7%) provenaient d'établissements de la branche Hébergement & Restauration.

Selon un sondage effectué par l'Umih sur 4000 restaurants indépendants, 92 % d'entre eux seraient fermés. Photo Ekatarina Pokrovsky/Adobe.

(MISE A JOUR AU 5 AVRIL) A la date du vendredi 3 avril, cinq millions de salariés français bénéficiaient du chômage partiel, dans 470 000 entreprises. Déclaration de Muriel Penicaud, ministre du Travail, le 4 avril sur BFM TV. Un salarié sur 4 est aujourd’hui au chômage.

A la date du 31 mars, l’ensemble de ces 425 000 demandes portaient sur 3,918 millions de salariés. Chaque demande concerne donc en moyenne 9 salariés. Celles-ci représentent 1,6 milliards d’heures chômées demandées (+1,0 milliard en une semaine). Soit en moyenne 419 heures chômées demandées par salarié (l’équivalent de près de 12 semaines à 35 heures hebdomadaires).

Pour cette première livraison statistique hebdomadaire, la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) ne précise pas le nombre d’établissements demandeurs par secteur d’activité, ni le nombre de salariés concernés par secteur.

A ce stade, il est statistiquement impossible d’indiquer le nombre précis d’établissements et de salariés concernés dans l’Hébergement Restauration. Dans l’hypothèse théorique où le secteur s’inscrirait dans la moyenne générale, on pourrait estimer à au moins 65 000 le nombre d’établissements demandeurs (la branche en comptait au total environ 180 000 fin 2019). Et à au moins 586 000 le nombre de salariés concernés (sur un total de 1,177 million à fin 2019).

HR-infos a sollicité la Dares pour obtenir des informations plus détaillées dans ses prochaines livraisons hebdomadaires.

Cette première photographie des demandes de chômage partiel apporte trois enseignements. Elle révèle l’impact social majeur de la crise sanitaire dans la branche. Elle montre par ailleurs une bonne prise en main du dispositif par les entreprises. Enfin, elle tend à anticiper une poursuite de la hausse des demandes dans les prochains jours. Le seuil des 5 millions de salariés concernés pourrait être assez vite dépassé.

 Le nombre de demandes d’activité partielle pour motif de Coronavirus par secteur d’activité (en %)

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART 1er avril 2020.
Lecture : au 1er avril 2020, 21,4 % des demandes d’activité partielle concernaient des établissements du secteur du commerce. 15,7 % des demandes concernaient des établissements du secteur de l’Hébergement et de la Restauration.

Nombre de demandes d’activité partielle pour motif de Coronavirus
depuis le 1er mars et le nombre de salariés concernés

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique