L'entrée du restaurant La Pergola Lardenne à Toulouse. Il fait partie du groupe La Compagnie des Pergos, qui compte deux autres restaurants, un hôtel-bistrot et un traiteur. Photo : EGentils.

Le 14 janvier 2017 à 12 h 30, La Pergola de Toulouse Lardenne, table connue pour sa cuisine régionale du Sud-Ouest, devenait le 73 ème restaurant partenaire de Tous à Table. Cette entreprise du secteur social se donne pour mission d'organiser des banquets solidaires dans une perspective "d'inclusion sociale et de convivialité ".

Ces grands repas rassemblent indistinctement clients habituels et hôtes ne fréquentant pas ce genre d'établissement du fait de leurs difficultés financières et sociales. Pour cela, les restaurants partenaires de Tous à Table réservent un quota de leurs couverts à des clients qui ne paient que 10% du prix de leur repas.

C'est ainsi que Thomas Fantini, propriétaire de La Pergola et le Chef Eric Terret, sur les 120 couverts attendus pour ce déjeuner du 14 janvier, ont réservé un quota de 40 à des convives qui paieront 3 euros un menu facturé 30 euros aux autres clients. Ces derniers pourront d'ailleurs préférer un menu « bienfaiteur » tarifé 50 € pour soutenir les initiatives de Tous à Table.

Fondé en 2011 et dirigé par Flavio Nervegnia, un ancien consultant dans l'industrie du luxe et spécialiste de l'évènementiel, Tous à Table organise en principe chaque mois un évènement de ce type. Les bénéficiaires de ces repas solidaires lui sont recommandés par des associations et par les services sociaux des villes concernés. Tous à Table est soutenu par le pôle de la Mairie de Paris pour l’Économie Sociale et Solidaire.

Les fonds récoltés lors de ces actions sont reversés en partie à l'entreprise. Ce qui doit lui permettre de multiplier les initiatives de resocialisation d’un public en grande difficulté par la découverte d’une cuisine de qualité. Et également de soutenir l’insertion de dizaines d'allocataires par l’apprentissage des métiers de la restauration.

Photos : Egentils
Questions à Flavio Nevergna, le fondateur de Tous à Table
Combien d’opérations avez-vous organisé en 2016, pour combien de bénéficiaires ?
«  En 2016, 12 déjeuners ou dîners ont été organisés ainsi que le restaurant éphémère solidaire histoire de Tous à Table sur le Bassin de la Villette dans le cadre de Paris Plages (6ème année).
Depuis 2011, chaque mois, Tous à Table ouvre les portes d’un bon restaurant.
Au cours de ses 5 dernières années, plus de 8 000 bénéficiaires (sur plus de 40 000 participants) envoyés par des associations de réinsertion partenaires au projet ont participé aux repas solidaires de Tous à Table. Par ailleurs, 50 stages de complément de formation en cuisine et en salle ont été créés. »
Comment approchez-vous les restaurateurs ? Ont-ils un profil particulier ? 
 « Au début, je contactais ceux que je connaissais, de par mes responsabilités au sein de l’association Toques & Partage. Aujourd’hui, de plus en plus de restaurants nous approchent spontanément.
Dans tous les cas, il doit s’agir de « vrais » restaurants, ni self, ni cantine. 
Des lieux où l’on va déguster des mets différents de ceux que l’on pourrait cuisiner à la maison.
Il en existe plus de 15 000 en France, les bonnes tables créant des saveurs autour de produits frais et de saison. »
Avec quelles associations travaillez-vous ?
 « Il existe aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’associations oeuvrant pour l’inclusion sociale qui identifient les bénéficiaires de Tous à Table. 
Pour n’en citer que quelques unes : Force Femmes, Emmaüs, Mie de Pain, Parrain par Mil…
Nous travaillons également avec les services sociaux des villes concernées. »
Avez-vous en projet d’autres évènements ?
 « Nous souhaitons créer la première plateforme nationale de réservation au service du tissus associatif national. 
En fédérant plus largement les restaurateurs sur un adhésion à long terme au projet, afin de sortir de l’événementiel et d’industrialiser l’accueil de personnes en difficulté. La version beta est déjà en ligne sur www.tousatable.org »
Quelles sont les ressources de l’association ?
 « Tous à Table n’est plus une association.  Nous sommes devenus une entreprise de l’économie Sociale et Solidaire (SAS de type ESUS).
Nous souhaitons aujourd’hui lever les fonds nécessaires à notre développement. Tous à Table n’a d’ailleurs jamais été subventionnée. 
A ce titre, les fonds sont toujours venus de partenaires divers et variés en fonction des projets et de leurs visibilité.
Par exemple, le banquet de Tous à Table le 14 janvier à Toulouse, à La Pergola Lardennes, est soutenu par « Les vins Châteaux Guilhem » et la maison « Samaran ».  »
Le logo et le site de l’organisation
Un repas-concert solidaire organisé au Carreau du Temple à Paris en 2014 (Photo : Jean Picon)
Guinguette solidaire l’été 2016 sur le bord du bassin de la Villette dans le cadre de Paris-plages

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire