Les dirigeants Sodexo réduisent leur salaire pour financer un fonds destinés aux salariés

Le numéro deux mondial de la restauration collective et des services a annoncé le 2 avril la création d’un fonds d’aide de 30 millions d’euros destiné à ses salariés ayant perdu leur emploi. Ce fonds sera financé par les contributions des principaux dirigeants du groupe et par l’entreprise.

Le numéro deux mondial de la restauration collective et des services a annoncé le 2 avril la création d'un fonds d'aide de 30 millions d'euros destiné à ses salariés ayant perdu leur emploi. Ce fonds sera financé par les contributions des principaux dirigeants du groupe et par l'entreprise.

Denis Machuel, directeur général de Sodexo et Sophie Bellon, président du conseil d'administration de Sodexo. Les deux dirigeants les mieux rémunérés du groupe contribueront le plus. Sodexo, à notre connaissance, est la première entreprise cotée à avoir pris ce type d'initiative.

Ce programme de soutien s’adressera aux collaborateurs sur sites les plus vulnérables impactés par un arrêt d’activité. La mises en oeuvre se fera « en fonction des besoins et spécificités de chaque pays ». Et en priorité selon l’existence ou non de programmes de protection sociale dans chaque pays d’implantation. Le groupe français, créé en 1966 à Marseille, emploie 470 000 personnes dans 67 pays.

La présidente du Conseil d’administration, Sophie Bellon, va ainsi renoncer à la moitié de sa rémunération dans les six prochains mois. Le directeur général Denis Machuel à la moitié de sa rémunération fixe ainsi qu’à sa rémunération variable. Les 200 principaux dirigeants de l’entreprise renoncent à leur rémunération variable annuelle. Tandis que les membres du comité exécutif vont abandonner 10% de leur salaire fixe sur les six prochains mois et leur rémunération variable annuelle.

Sur l’exercice 2018-2019 du groupe Sodexo, la rémunération de madame Bellon se montait à 676 739 euros. La rémunération brute annuelle versée à monsieur Machuel atteignait 1,160 million d’euros, dont 245 596 euros au titre de sa rémunération variable. Sur la base de ce montant total, selon nos calculs, les deux dirigeants reverseraient au fonds au moins 642 000 euros.

Sodexo crée un programme mondial de soutien aux salariés
sur site impactés par la perte de leur emploi.

  • Un programme mondial  administré localement en fonction des besoins et spécificités de chaque pays. Les actions mises en œuvre seront définies selon différents critères. Et en priorité, l’existence ou non de programmes gouvernementaux de protection sociale.
  • Il s’adresse aux collaborateurs sur sites les plus vulnérables impactés par l’arrêt d’activité entraînant une perte d’emploi. Les principaux dirigeants de Sodexo et  le groupe le financeront pour un montant de 30 millions d’euros.
    • Sophie Bellon renonce à 50% de sa rémunération sur les 6 prochains mois.
    • Denis Machuel renonce à 50% de son salaire fixe sur les 6 prochains mois ainsi qu’à sa rémunération variable pour l’exercice 2019-2020 ;
    • les 20 membres du comité exécutif renoncent à 10% de leur salaire fixe sur les 6 prochains mois, ainsi qu’à leur rémunération variable annuelle ;
    • les 200 principaux dirigeants du groupe dans le monde renoncent également à leur rémunération variable annuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique