Le GNI confie à Agnès Théodose le poste créé de directrice générale

Le Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie et de la Restauration (GNI) annonce la nomination d’Agnès Théodose au poste de directrice générale. Rompue au fonctionnement des organisations professionnelles, madame Théodose, qui fut notamment déléguée générale du SNRTC (Syndicat National de la Restauration Thématique et Commerciale) dirigera et animera l’ensemble des services du GNI. Elle aura également pour mission d’organiser le développement du GNI, ses adhésions et son déploiement dans toutes les régions de France.

Le Groupement National des Indépendants de l'Hôtellerie et de la Restauration (GNI) annonce la nomination d’Agnès Théodose au poste de directrice générale. Rompue au fonctionnement des organisations professionnelles, madame Théodose, qui fut notamment déléguée générale du SNRTC (Syndicat National de la Restauration Thématique et Commerciale) dirigera et animera l’ensemble des services du GNI. Elle aura également pour mission d’organiser le développement du GNI, ses adhésions et son déploiement dans toutes les régions de France.

Agnès Théodose, 53 ans, est de formation universitaire en journalisme (DESS Sorbonne nouvelle), ainsi qu’en droit, économie, gestion (licence professionnelle Management et Gestion des organisations, Université Sorbonne Paris Nord).

Le GNI renforce sa structure avec l’arrivée d’Agnès Théodose, en poste depuis le 12 septembre. Celle-ci, en effet, démontre une très bonne connaissance du milieu syndical. En particulier des relations avec les instances institutionnelles et gouvernementales et de la communication d’entreprise. Elle a notamment collaboré avec le Medef.

Entre 2020 et 2022, madame Théodose créa et dirigea pendant deux ans le cabinet de conseil LMG Concept. Auparavant, de 2015 à 2020, elle fut déléguée générale du SNRTC. Le syndicat l’avait engagée dès 2011 en qualité de secrétaire générale.

Avant son entrée dans la branche HCR, madame Théodose avait exercé pendant 13 ans, de 1993 à 2009, au sein de l’Institut Français des Experts-comptables et Commissaires aux comptes (IFEC), syndicat majoritaire de la profession comptable. Elle en était devenue le délégué général à partir de 2003.

Des missions importantes pour un GNI ambitieux

Madame Théodose va diriger et animer l’ensemble des services du GNI. Elle supervisera également les opérations du GNI dans ces différents domaines d’action. Emploi-formation, Communication-marketing, Juridique, Social, Numérique, RSE… Enfin, elle aura pour mission d’organiser le développement du GNI, ses adhésions comme son déploiement dans toutes les régions.

Avec cette nomination, le GNI se dote d’une direction à la hauteur des ambitions de son président, Didier Chenet. Celui-ci veut « construire la première organisation professionnelle du secteur des hôtels, cafés, restaurants ». « Nous sommes entrés dans une nouvelle révolution que certains appellent pudiquement la transition écologique, commente-t-il. « Nous devons nous organiser pour accompagner nos professionnels à l’occasion de ce virage historique. C’est notre rôle et le GNI doit se donner les moyens de ses ambitions, à la hauteur des attentes légitimes des professionnels. »

Le GNI revendique près de 12 000 entreprises employant plus de 110 000 salariés. Il fait partie des quatre organisations professionnelles représentatives nationalement dans la convention collective des Hôtels Cafés Restaurants. En terme d’audience, c’est la deuxième organisation professionnelle du secteur (26,64 %). Elle se situe derrière l’Umih (47,60 %) et devant le GNC (14,29 %) et le SNRTC (11,47 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique