La franchise explose dans la restauration rapide, stagne dans l’hôtellerie

En prélude à l’édition 2020 du salon Franchise Expo Paris (reporté du 4 au 7 octobre, porte de Versailles) HR-infos dresse un premier bilan économique de l’exercice 2019 des franchises en Hôtellerie Restauration, en s’appuyant sur les données collectées chaque année par la Fédération Française de la Franchise. Un bilan qui apparait fort contrasté selon les secteurs.

En prélude à l'édition 2020 du salon Franchise Expo Paris (reporté du 4 au 7 octobre, porte de Versailles) HR-infos dresse un premier bilan économique de l'exercice 2019 des franchises en Hôtellerie Restauration, en s'appuyant sur les données collectées chaque année par la Fédération Française de la Franchise. Un bilan qui apparait fort contrasté selon les secteurs.

L'enseigne PizzaCosy a ouvert 22 franchises en 4 ans (ici à Oullins, Rhône). Elle prévoit 12 ouvertures cette année. Le CA moyen de 500 k€ par unité est resté inchangé en 2019, mais la marge brute (70%) a progressé de 10 points. La chaîne affirme avoir atteint un ticket moyen de 24,31 euros TTC, en augmentation de 9%. Son objectif 2020 est de dépasser la barre des 25€ TTC. Le déploiement de la commande en ligne à emporter et en livraison sur tout le réseau pourrait générer un ticket moyen plus élevé.

Les franchises hôtelières marquent le pas. Le nombre d’enseignes oscille toujours entre 28 et 29. Le chiffre d’affaires des franchisés (2,95 milliards d’euros) progresse légèrement (2,43% vs 2,1 % en 2018, 8,46 % en 2017 et 8,79 % en 2016). Mais surtout, pour la première fois de son histoire, le parc a perdu des franchisés. Certes très peu, 7 hôtels sur 2105, selon les chiffres de la FFF. Mais ce recul contredit les progressions de la dernière décennie.

En 2009, le secteur déployait 1390 franchisés. On en dénombre 2098 aujourd’hui (+66%). Fin 2018, il avait encore engrangé 55 franchisés supplémentaires, 94 fin 2017 et 153 fin 2016. Le développement du parc s’est donc arrêté en 2019. Momentanément ou durablement ? Il est prématuré de conclure à une inversion de tendances. Mais ce fléchissement doit interroger les franchiseurs. Leurs marques sont-elles encore suffisamment génératrice de clients et de revenus pour les exploitants hôteliers indépendants ? Ne doivent-ils pas moderniser et renouveler leur portefeuille et assouplir leurs contrats ? Certains indépendants n’ont-ils pas finalement trouvé plus payant et moins coûteux de conduire seuls, ou au sein d’une chaîne volontaire, une politique de distribution multi-canaux, OTA’s en tête ?

1058 franchisés supplémentaires en 12 mois dans la restauration rapide

Du côté de la Restauration, le bilan est lui aussi inégal. Mais les deux principaux secteurs franchisés profitent à plein du redémarrage du marché hors domicile observé à partir de 2018. Dans le cas de la restauration à thème, le parc est resté quasi étal, avec 1498 unités (+1), malgré l’ajout de 5 enseignes supplémentaires. Pour autant, le chiffre d’affaires des franchisés (1,84 milliards) a fortement augmenté grâce à une hausse de la fréquentation sur les sites déjà existants : 7,6 % ( 6,9 % en 2018).

La restauration rapide demeure, plus que jamais, la championne de la croissance de la franchise. Par le nombre d’enseignes, 6 de plus en 2019 (229). Par le nombre de franchisés (6379), 1058 supplémentaires, soit une croissance de près de 20 % d’une année sur l’autre ! Et par le chiffre d’affaires (6,49 milliards), qui lui aussi fait un bond en avant de 20 %, après avoir grimpé déjà de 15,6 % en 2018.

La restauration rapide est une locomotive pour la franchise. Elle foisonne d’enseignes, petites ou grandes, même si McDonald’s a lui seul, avec ses quelques 1200 points de ventes sous franchise, pèse près de 20 % du parc et environ 12 % du chiffre d’affaires. Elle multiplie les points de vente franchisés d’une année sur l’autre, ils ont plus que doublé en l’espace d’une décennie. Au point aujourd’hui de générer 36 % du chiffre d’affaires du secteur (17,9 milliards d’euros en 2017 selon l’Insee). Deux fois plus que dans l’hôtellerie !

La restauration rapide continue de soutenir le développement de la franchise

Ces chiffres se rapportent au nombre de points de vente en franchise, et non au nombre réel de franchisés.
CA franchisés en milliards d’€ HT

Source FFF et traitement HR-infos – données 2019-2018-2009

Les 8 enseignes d’hébergement présentes à Franchise Expo Paris 2020

Les 84 enseignes de restauration présentes à Franchise Expo Paris 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique