Alain Bekaert à la tête du groupe Logis Hôtels

Réuni en assemblée générale le 13 juin, le conseil d’administration du groupe a élu Alain Bekaert à la présidence pour un mandat de deux ans. Il succède à Fabrice Galland, en poste depuis 2016. Sa feuille de route 2022-2024 s’inscrit dans la continuité des orientations stratégiques de Logis Hôtels, et vise à accélérer sur le plan de la RSE, de l’emploi et du futur de l’hospitalité. Alain Bekaert aura notamment pour mission de fédérer les 2 200 entrepreneurs du réseau autour de ce projet commun et d’accompagner avec eux la transformation des métiers du secteur.

Réuni en assemblée générale le 13 juin, le conseil d’administration du groupe a élu Alain Bekaert à la présidence pour un mandat de deux ans. Il succède à Fabrice Galland, en poste depuis 2016. Sa feuille de route 2022-2024 s’inscrit dans la continuité des orientations stratégiques de Logis Hôtels, et vise à accélérer sur le plan de la RSE, de l’emploi et du futur de l’hospitalité. Alain Bekaert aura notamment pour mission de fédérer les 2 200 entrepreneurs du réseau autour de ce projet commun et d’accompagner avec eux la transformation des métiers du secteur.

Alain Bekaert, originaire de Vendôme (Loir-et-Cher), s'est installé en Corrèze en 1996, après avoir dirigé un hôtel en région parisienne.

Alain Bekaert est propriétaire-hôtelier du Logis Central Hôtel à Bort-les-Orgues (Corrèze) et adhérent du réseau depuis 1996. Son établissement compte 32 chambres, un restaurant de 80 couverts et un spa. Il emploie 12 collaborateurs.

C’est en 2016 qu’il est nommé administrateur du groupe. La même année, il devient président des Logis de Corrèze. En 2017, il entre au conseil d’administration. Avant d’occuper la fonction de vice-président à partir de 2020. Olivier Blanc, propriétaire-exploitant du Puits doré à Richelieu (Indre-et-Loire) le remplace  à cette fonction. Philippe Raja (hôtel de France, à Pamiers-Ariège) est pour sa part nommé trésorier.

Le plan stratégique « Sens & Performance » conduit par Alain Bekaert repose à la fois sur leur propre expérience de chefs d’entreprise et sur les grandes priorités du secteur. Dans la continuité du mandat précédent, le nouveau président aura pour mission de faire du Groupe Logis Hôtels l’un des acteurs « pilotes » de l’hospitalité de demain. En priorisant quatre axes :

  • Renforcer l’identité des marques et conquérir de nouveaux segments de marché ;
  • Booster le développement économique des établissements ;
  • Réinventer les métiers du secteur et favoriser la formation pour attirer de nouveaux talents ;
  • Accélérer la transition environnementale et digitale du secteur.
Alain Bekaert, président du Groupe Logis Hôtels

« Cela fait plus de 25 ans que j’ai rejoint le Groupe Logis Hôtels. J’ai vu évoluer nos métiers, nos clients, nos pratiques, et me suis beaucoup investi pour accompagner ces transformations. Le plan stratégique que nous portons permettra au groupe Logis Hôtels de renforcer sa présence sur le marché, de donner une nouvelle dynamique aux carrières du secteur, de favoriser le développement économique des établissements. Et, in fine, donner toujours plus de valeur à nos marques. »

Karim Soleilhavoup, directeur général du Groupe Logis Hôtels

« Les 5 dernières années ont permis de structurer un Groupe avec 6 marques fortes, de développer une plateforme complète de services aux professionnels du secteur et de prendre très tôt le virage de la RSE. Dans les prochains mois, nous devons accélérer la transformation du Groupe, en faisant rimer Sens & Performance. Nouvelles marques Premium (4 et 5*). Nouveaux services, tels que des mandats de gestion, pour répondre aux attentes de certains hôteliers et investisseurs, etc. C’est ainsi que nous pourrons libérer le potentiel de croissance de nos hôteliers, amplifier leurs performances et consolider le groupe Logis Hôtels. »

Alain Bekaert et Olivier Blanc lors de l’assemblée générale 2022

L’ancien ministre délégué au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, y participait. De même que Roland Heguy et Hervé Becam, président et vice-président de l’Umih.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique