Photo Pantovich/ Adobe stock

Le seuil des 3 000 créations a été franchi en août 2019. Selon l'Insee, 3247 entreprises enregistrées sous l'un des codes APE relevant de la branche Hébergement Restauration ont été créées au cours de ce mois. Ces statistiques sont établies en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables, jugées plus significatives par l'Insee. Ce volume de créations constitue un record historique à deux titres, pour le mois d'août ainsi que pour les autres mois.

En août 2018, il s'était créé 2 816 établissements, le précédent record. Pour mesurer l'ampleur de la progression, 1 223 établissements seulement avaient été créés en août 2000 et 2 226 en 2010. L'accélération s'est produit à partir de 2016 avec 2 601 créations cette année là, et 2816 en 2018.

Tout mois confondu, le précédent plafond de 3 237 créations avait été atteint en avril 2019. Et c'est en mai 2018 cette fois, que le seuil des 3000 avait été franchi, avec 3 069 créations.

L'Insee, qui raisonne en données corrigées, publie également les créations en données brutes. Elles s'élèvent à 2422 en août 2019, contre 2210 en août 2018.

Sauf événement défavorable à l'activité au quatrième trimestre, 2019 devrait enregistrer un nouveau record annuel. Entre le 1er janvier et 31 août 2019, il s'est créé 25 315 entreprises contre 22 348 sur la même période de 2018.

Rappelons qu'en 2018, 33 800 entreprises avaient été créées dans la branche d'activité Hébergement Restauration selon les données de l'Insee et du répertoire officiel Sirene, soit 8,8 % de plus qu'en 2017. Un record historique. Jamais autant d'entreprises n'avaient été créées dans ce secteur depuis l'année 2000 (date du début de la série statistique de l'Insee). L'Insee, toutefois, ne détaille pas leur répartition entre Hébergement et Restauration.

Sur ces 33 800 entreprises d'Hébergement ou de Restauration, 51 % sont constituées en société, 26 % sont des entreprises individuelles et 23 % des micro-entreprises. 11,3 % des entreprises créées en H&R comprennent des salariés (contre 3,2 % pour l'ensemble des secteurs d'activité), avec une moyenne de 2,8 salariés par établissement (vs 2,7 pour l'ensemble des secteurs).

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire