En cédant à La Fourchette l'entreprise britannique Bookatable, rachetée début 2016, qu'il prévoyait de rapprocher avec ses propres sites de réservation restaurant.michelin.fr et viamichelin.com, le manufacturier enterre son projet de constituer le leader de la réservation en ligne de tables. En 2015, les deux Bookatable et restaurant.michelin.fr revendiquaient plus de 34 millions de couverts réservés via leurs sites.

Le Guide Michelin, TripAdvisor et LaFourchette ont annoncé le 3 décembre la conclusion d'un "partenariat stratégique international" qui comporte deux principaux volets.

En premier lieu, les 14 000 restaurants sélectionnés dans les 32 guides Michelin à travers le monde seront identifiés à partir de 2020 sur le site internet et sur les applications mobiles TripAdvisor selon leurs distinctions dans les guides du manufacturier : Etoiles, Bib Gourmand ou Assiette, ce qui donnera une visibilité supplémentaire à la sélection Michelin. 4 000 restaurants en Europe seront par ailleurs bientôt accessibles et réservables sur LaFourchette et sur la plateforme digitale du Guide Michelin (michelin.restaurant.fr et viamichelin.com). Les partenaires n'ont pas communiqué les modalités financières de cette insertion de la sélection Michelin au sein des adresses référencées par TripAdvisor.

Par ailleurs, Michelin a signé un accord de vente de sa plateforme de réservation Bookatable à LaFourchette. Ce qui permettra à la filiale de TripAdvisor de renforcer sa présence européenne et de s’implanter au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche, en Finlande et en Norvège. Les 14 000 restaurants réservables sur Bookatable rejoignent ainsi les 67 000 restaurants clients de LaFourchette, qui affirme ainsi devenir le leader mondial du secteur de la réservation de restaurants en ligne. Les modalités de l'acquisition de Bookatable par LaFourchette n'ont pas été communiquées.

Via ses différentes acquisitions, LaFourchette by TheFork est aujourd’hui présent dans 22 pays et compte plus de 80 000 restaurants clients et 30 millions de visiteurs chaque mois. Pour sa part, TripAdvisor déclare informer et conseiller près de 460 millions de voyageurs chaque mois et collecter plus de 830 millions d’avis publiés sur 8,6 millions d’hébergements, restaurants, expériences, compagnies aériennes et croisières.

" Si nous ne prenons pas le leadership de la réservation de restaurants sur Internet dès maintenant, d'autres le prendront", déclarait fin 2015 un membre du comité exécutif du groupe Michelin, lors de l'annonce rachat de Bookatable. Trois ans plus tard, force est pour le manufacturier de reconnaître qu'il n'est plus en capacité de prendre ce leadership. Lui reste toutefois celui des guides gastronomiques...

Dans quelle mesure l'affichage des sélections Michelin sur la plateforme du géant américain va-t-il interférer avec l'équilibre économique et l'image de ses guides eux-mêmes, ainsi qu'avec le trafic de ses sites de réservation, à commencer par restaurant.michelin.fr ? Double question légitime.

Scott Clark, membre du Comité exécutif du Groupe Michelin

«Avec plus de 120 ans d’expérience dans la réalisation de guides gastronomiques et la recommandation de restaurants basée sur l’appréciation d’inspecteurs et d’experts indépendants, ce partenariat stratégique entre Michelin et TripAdvisor offrira une visibilité sans précédent aux établissements référencés dans le Guide Michelin, à travers le monde.
En combinant les critères uniques de sélection des restaurants du Guide Michelin avec la plateforme de planification de voyages TripAdvisor, nous rendons accessibles les sélections du Guide Michelin à un plus grand nombre de clients à travers le monde.»

Bertrand Jelensperger, vice-président senior de TripAdvisor Restaurants et CEO de LaFourchette

« Nous sommes ravis d’accueillir Bookatable de Michelin dans la grande famille TripAdvisor.
Ce partenariat nous permet de poursuivre le développement de notre activité et notre expansion géographique afin d’accompagner toujours plus de restaurateurs dans la digitalisation de leur activité et offrir un service optimisé à nos clients.
»

Gwendal Poullennec, directeur international des guides Michelin

« On s’adapte à une réalité », déclare-t-il, en soulignant que l’accord permettrait de promouvoir l’expertise du guide « auprès des publics plus larges.»
« Les clients aujourd’hui pour finaliser une réservation vont consulter différentes sources et ce partenariat permet de mettre sur une seule plateforme à la fois le meilleur des recommandations indépendantes et professionnelles des inspecteurs anonymes du Michelin, avec un accès facilité aux avis de consommateurs. »

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire