Vers une une réouverture des cafés et restaurants entre le 15 avril et le 15 mai ?

Le Premier ministre Jean Castex et ses ministres Elisabeth Borne, Alain Griset et Jean-Baptiste Lemoyne ont reçu les organisations professionnelles des HCR le 5 mars. Selon plusieurs témoins présents, l’exécutif réfléchirait à une réouverture progressive entre le 15 avril et le 15 mai. Tout dépendra de l’évolution épidémique et de l’accélération de la campagne de vaccination. Les discussions techniques entre l’Etat et les professionnels le 10 mars.

Le Premier ministre Jean Castex et ses ministres Elisabeth Borne, Alain Griset et Jean-Baptiste Lemoyne ont reçu les organisations professionnelles des HCR le 5 mars. Selon plusieurs témoins présents, l'exécutif réfléchirait à une réouverture progressive entre le 15 avril et le 15 mai. Tout dépendra de l'évolution épidémique et de l'accélération de la campagne de vaccination. Les discussions techniques entre l'Etat et les professionnels sur les modalités de réouverture débuteront le 10 mars.

Au 1 de la rue Thouin, Le Descartes, un bistrot traditionnel comme en compte encore dans cette partie du 5 ème arrondissement de Paris, proche du Panthéon. Photo : kovalenkovpetr -Adobe Stock.

Toujours pas de calendrier officiel en vue. Mais le Gouvernement commence à préparer l’après ! De manière déjà à donner un peu de visibilité aux professionnels. Et les assurer également de la poursuite à court-moyen terme des mesures d’accompagnement.

Pas de communiqué officiel de la part de Jean Castex à l’issue de cette réunion exploratoire. Il en a laissé le soin aux 4 organisations professionnelles présentes. UMIH, GNC, SNRTC et GNI. Selon elles, cette réunion de plus de deux heures aura marqué « le lancement des travaux en vue de la réouverture des cafés et des restaurants et de la reprise de tout le secteur CHRD. »

Aucune décision à ce stade n’a été officiellement et définitivement arrêtée.

Une chose semblerait acquise. Nous employons toutefois le conditionnel. Dès la réouverture des établissements, les clients pourront scanner un QR Code et seront avertis si une personne positive était présente. Le gouvernement va tester prochainement à Rungis, où les restaurants ont le droit de rester ouvert.

Les organisations professionnelles ont aussi dit au Gouvernement ce qu’elle ne voulait pas. D’un passeport vaccinal pour entrer dans l’établissement. Et d’une distanciation sociale étendue à 2 mètres entre les chaises des groupes de clients.

Jean Castex prévoit aussi des actions « symboliques »

Il faut qu’« on soit prêts le jour où on peut appuyer sur le bouton », s’est contenté d’indiqué Jean Castex, sans s’avancer sur une date. En marge d’une visite d’une exploitation agricole en Creuse, le Premier ministre a répondu à un restaurateur sur un sujet connexe : « On ne pourra pas débrancher tout de suite le dispositif » d’aides.

Le chef du gouvernement prévoit également des « actions symboliques » pour soutenir la restauration. Comme la mise en valeur de la gastronomie au deuxième semestre 2021, qu’il avait déjà annoncé le 26 novembre. « Il faut que l’accompagnement de l’Etat soit à la hauteur de cette saignée que vous avez subie », a-t-il insisté à propos du secteur « le plus lourdement et le plus longuement impacté par la crise »;

Au micro d’Europe 1 Jean-Virgile Crance, président du groupement des chaînes hôtelières.

« Il nous a été mentionné que la clé de cette décision était l’avancée de la vaccination, mais aussi que la majorité des personnes vulnérables seraient vaccinées entre le 15 avril et le 15 mai. Donc nous pouvons en déduire que nos établissements devraient pouvoir rouvrir d’ici au 15 mai. »

Jean-Virgile Crance précise également que le gouvernement a accepté d’envisager maintenir le zéro reste à charge du chômage partiel jusqu’à fin juin 2021.  « Ce qui permettrait de faire le tuilage entre la période de fermeture et de réouverture

Les syndicats professionnels proposent une ouverture en 3 phases

1ère phase à la fin mars 2021 :

– réouverture des restaurants le midi en semaine à l’occasion du service du déjeuner et utilisation des terrasses.
– et réouverture des restaurants d’hôtels le soir pour leurs seuls clients.

2ème phase en avril 2021 marquant le début de la saison (vacances scolaires s’étalant du 10 avril au 8 mai) :

– réouverture des restaurants pour les 2 services (midi et soir) semaine et week-end.

3ème phase en juin 2021 :

– la réouverture des bars et des discothèques au moyen le cas échéant d’un protocole sanitaire spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique