Premières mesures du plan sectoriel et décision fin mai sur la réouverture de la Restauration

Fonds de solidarité renforcée, annulations des charges sociales et fiscales, prolongement du chômage partiel et lancement d’un fonds d’investissement. La décision de la date de réouverture les bars et restaurant serait prise fin mai.

Fonds de solidarité renforcée, annulation des charges sociales, prolongement du chômage partiel et lancement d'un fonds d'investissement. La décision de la date de réouverture des bars et restaurants prise fin mai. Des protocoles sanitaires seront définis pour chaque secteur et validés par le Gouvernement.

Bruno Lemaire, le 24 avril 2020, dans la cour de l'Elysée, à la sortie de la conférence sur le plan sectoriel d'aide au Tourisme. 8 milliards d'euros ont déjà été engagés pour la branche.

« Rien ne serait pire que de faire une réouverture dans la précipitation qui nous obligerait ensuite à fermer à nouveau. Ce serait une immense déception pour les restaurateurs, une immense déception pour les Français aussi », a déclaré le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. A l’issue d’une réunion à l’Elysée consacrée à ce secteur particulièrement touché par la crise.

« Nous préférons nous donner le temps de faire une réouverture dans les meilleures conditions sanitaires possibles ».

Un guide de bonnes pratiques présenté par les restaurateurs va être étudié. Ce protocole prévoit des dispositions pratiques. Comme un espacement entre les tables d’un mètre. Des réservations limitées à huit personnes. Ou l’obligation faite aux personnels de salle de se laver les mains toutes les 30 minutes.

Le gouvernement veut voir par ailleurs, dans la droite ligne de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le processus de déconfinement, l’évolution de l’épidémie après le 11 mai.

« On se donne entre le 11 mai et la fin du mois de mai une quinzaine de jours pour regarder comment évolue la situation sanitaire du pays », a poursuivi Bruno Le Maire.

« La clause de revoyure fixée à la fin du mois de mai nous permettra, avec le président de la République, avec le Premier ministre, de définir une date de réouverture des bars, cafés, restaurants. »

Mesures annoncées le 24 avril à la sortie de l’Elysée

Renforcement du fonds de solidarité pour les HCR à compter du 1er juin
  • Accessible jusqu’à 2 millions de chiffres d’affaires
  • Jusqu’à 20 salariés au lieu de 10
  • Aide portée jusqu’à 10 000 euros au lieu de 5 000 euros
  • Annulation des charges sociales de mars à juin pour les TPE et PME
Chômage partiel
  • Prolongement et renforcement du dispositif pour tous les secteurs qui ne redémarreront pas le 11 mai
Fonds d’investissement dédié à la branche
  • Un fonds pour relancer l’activité
  • Assureurs et  banquiers  alimenteront ce fonds (NDLR un chiffrage de 780 millions d’euros est avancé)
Mesures supplémentaires en cours de construction

De mesures nécessaires pour accompagner la reprise de l’activité.

    • Des mesures en cours de co-construction avec les professionnels de ces secteurs dans le cadre du Comité de filière tourisme
    • Pour faciliter leur mise en œuvre, le Gouvernement s’assure d’une étroite coordination internationale, en particulier au plan européen
    • La reprise de leur activité s’effectuera dans un cadre apportant toutes les garanties en matière sanitaire aux clients et touristes ainsi qu’aux salariés et entrepreneurs
    • Chaque secteur d’activité définira des protocoles sanitaires  validés par le Gouvernement.Le Gouvernement fera un point d’étape sur tous ces sujets avec les professionnels de ces secteurs lors d’un Conseil interministériel du tourisme qui se tiendra le 14 mai. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique