Plus de 800 000 salariés de la branche Hébergement Restaurant placés en chômage partiel

Avec 790 860 salariés indemnisés en mars, l’Hébergement Restauration est le secteur d’activité qui compte la plus forte proportion de salariés placés au chômage partiel. Le ministère du Travail a révélé pour la première fois les statistiques par secteur.

Avec 790 860 salariés indemnisés en mars, l'Hébergement Restauration est le secteur d'activité qui compte la plus forte proportion de salariés placés au chômage partiel. Le ministère du Travail a révélé pour la première fois les statistiques par secteur.

Photo : Nattanon - Adobe Stock

Qui aurait pu l’imaginer un jour ? Près de trois salariés sur quatre exerçant dans la branche, placés en chômage partiel et indemnisés comme tels… A fortiori pendant plus de dix semaines  ! C’est pourtant ce qui advint en mars 2020. Après l’arrêt quasi total des activités d’Hébergement Restauration et l’annonce par le gouvernement de ce dispositif exceptionnel.

HR-infos vous a régulièrement tenu informé de l’évolution du chômage partiel à partir des données statistiques du ministère de Travail. Le 12 mai, pour la première fois, sa Direction des Etudes et des Statistiques (Dares) a publié dans son Tableau de bord hebdomadaire un bilan détaillé par secteur d’activité.

Ainsi en mars 2020, les entreprises H&R avaient déposé des Demandes d’Autorisation Préalable (DAP)  pour environ 1,030 million de salariés. Ces demandes représentaient donc environ 87 % des effectifs salariés de la branche, si l’on prend pour référence les données des Urssaf au 1er janvier 2020 (1,177 million de salariés). Aucun autre secteur d’activité n’a atteint un tel taux de couverture, y compris dans le commerce.

Les salariés H&R représentent 15,2 % des effectifs totaux indemnisés dans l’économie française

Entre les demandes et les indemnisations effectives, l’écart reste toutefois important. Tout secteur confondu, selon la Dares, 48 % des salariés concernés par une demande d’autorisation déposée en mars ont effectivement été placés en activité partielle ce mois-là. Mais sur ce plan aussi, l’Hébergement Restauration se singularise, avec un taux bien supérieur. En effet, 76,8 % des salariés couverts par une DAP bénéficient d’une indemnisation de chômage partiel. Du coup, toujours en mars, si les salariés H&R ne représentaient que 9,5 % des demandes, ils pesaient en revanche 15,2 % des chômeurs partiels.

La Dares n’a pas encore fourni de situation sur avril et mai. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que 12,4 millions de salariés, en cumul au 11 mai, ont fait l’objet d’une Demande d’Autorisation Préalable. Selon nos estimations, avérées juste en mars, près de 830 000 salariés de la branche Hébergement Restauration ont obtenu une indemnisation de chômage partiel.

Ces chiffres pourraient-ils encore évoluer à la hausse dans la branche ? Probablement pas. L’activité, modestement encore, a commencé à redémarrer. Dans la restauration collective, en premier lieu. Dans l’hôtellerie, également. Et dans la restauration commerciale qui pratique la vente à emporter à livrer.

En mars, les salariés de la branche H&R représentaient 15,2 % de la totalité
des salariés indemnisés au chômage partiel

Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART du 12 mai 2020, s’arrêtant aux données du 11 mai 2020.
Lecture : 790 860 salariés de l’Hébergement Restauration ont fait l’objet en mars d’une Demande d’Indemnisation (DI) et ont été placés en chômage partiel.

En mars, les salariés de la branche H & R représentaient 9,5 % des Demandes d’Autorisation Préalable (DAP)

Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART du 12 mai 2020, s’arrêtant aux données du 11 mai 2020.
Lecture : 1,029 millions de salariés H&R avaient fait l’objet en mars d’une Demande d’Autorisation Préalable (DAP) de chômage partiel.

Les effectifs de salariés indemnisés en mars au chômage partiel par secteur d’activité

Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART du 12 mai 2020, s’arrêtant aux données du 11 mai 2020. Traitement HR-infos
Lecture : en cumulé, 10,8 millions de salariés concernés par une Demande d’Autorisation Préalable (DAB) pour le mois de mars. Et 5,2 millions de salariés concernés par une Demande d’Indemnisation (DI) sur mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique