Le recours au chômage partiel a fortement baissé sans revenir à son niveau d’avant crise

L’Hébergement Restauration avait déclaré encore près de 53 000 de ses salariés en activité partielle sur le dernier trimestre de l’année 2021. C’est 100 000 de moins qu’au cours des mois de juillet et août. Elle ne concernait plus que 4 % de ses effectifs, qui touchent 84 % de leur salaire net. Le maintien de ce dispositif, réservé aux entreprises qui subissent une baisse de leur chiffre d’affaires d’au moins 65 %, indique que la crise n’est pas encore terminée. Au titre de l’activité partielle, plus de 8,5 milliards d’euros ont été versés à la branche depuis mars 2020.

L'Hébergement Restauration avait déclaré encore près de 53 000 de ses salariés en activité partielle sur le dernier trimestre de l'année 2021. C'est 100 000 de moins qu'au cours des mois de juillet et août. Elle ne concernait plus que 4 % de ses effectifs, qui touchent 84 % de leur salaire net. Le maintien de ce dispositif, réservé aux entreprises qui subissent une baisse de leur chiffre d'affaires d'au moins 65 %, indique que la crise n'est pas encore terminée. Au titre de l'activité partielle, plus de 8,5 milliards d'euros ont été versés à la branche depuis mars 2020.

Le pic du recours avait été atteint en avril 2020 avec 935 000 salariés en activité partielle. En août 2020, ils n'étaient plus que 243 000 avant de remonter à 758 000 en décembre. Photo: Halfpoint - Adobe Stock

Les HCR ne sont plus les plus gros utilisateurs de chômage partiel

Source : Dares, enquête Acemo, février 2022

Champ : salariés du privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales ; France (hors Mayotte).
Avertissement : Ces données peuvent faire l’objet de révisions.
Tableau : HR-infos

Tout ce qu’il faut savoir sur le dispositif d’activité partielle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique