L’appli TousAntiCovid devient un carnet sanitaire conforme au futur pass européen

La relance dès cet été des déplacements touristiques en Europe passe par une sécurisation sanitaire des entrées dans les pays. Pour cela, le Gouvernement français lance une nouvelle version de TousAntiCovid intégrant le traçage des certificats de vaccination et des résultats des tests PCR et antigéniques. TousAntiCovid Carnet répond ainsi aux exigences du projet européen de pass sanitaire lancé en juin. Les Etats membres ouvriront leurs frontières aux voyageurs en mesure de fournir une certification officielle de leur vaccination ou de leurs tests négatifs.

La relance dès cet été des déplacements touristiques en Europe passe par une sécurisation sanitaire des entrées dans les pays. Pour cela, le Gouvernement français lance une nouvelle version de TousAntiCovid intégrant le traçage des certificats de vaccination et des résultats des tests PCR et antigéniques. TousAntiCovid Carnet répond ainsi aux exigences du projet européen de pass sanitaire lancé en juin. Les Etats membres ouvriront leurs frontières aux voyageurs en mesure de fournir une certification officielle de leur vaccination ou de leurs tests négatifs.

Une application de lecture appelée TousAntiCovid Verif, équipera les entités autorisées à vérifier les certificats (compagnies aériennes, police, douanes, etc.), qui pourront ainsi lire les informations de TousAntiCovid Carnet. Photo : Rido - Adobe Stock.

Mieux vaut partir d’un acquis que de reprendre tout à zéro… 15 millions de Français ont pris le pli de l’appli TousAntiCovid, ils l’ont en tout cas téléchargée. Le gouvernement a donc décidé de l’enrichir d’une nouvelle brique,  TousAntiCovid Carnet, faisant fonction de carnet sanitaire. Pour ne pas dire de passeport sanitaire…

Jusque là, TousAntiCovid fournissait des informations quotidiennes sur la situation sanitaire, y compris dans son environnement proche (cas contacts, déclaration de positivité, etc). Elle permettait également de générer des attestations. D’ici fin avril, en deux étapes, l’appli intègrera également la preuve numérisée des résultats de ses tests et de sa vaccination.

A partir du 19 avril, chaque français aura accès à ses certificats de tests RT-PCR et antigéniques négatifs et positifs.  Les personnels de santé ainsi que les laboratoires pourront également leur remettre en main propre une version papier. Ils seront également disponibles en numérique sur la plateforme dédiée sidep.gouv.fr. À compter du 29 avril, les attestations produites lors de l’acte de vaccination évolueront aussi pour leur intégration dans TousAntiCovid Carnet.

Une authentification par Datamatrix empêchant en principe les fraudes 

Les fiches de résultats de tests et preuves de vaccination réalisés en France font désormais l’objet d’une authentification avec un Datamatrix (une sorte de QR code) via la norme 2D-DOC/ANTS. Celle que l’administration française emploie pour certifier ses documents. Ce procédé évite ainsi les fraudes possibles liées à la présentation de faux résultats de tests. Les autorités en charge des contrôles aux frontières en France et à l’étranger pourront lire les informations certifiées de la Datamatrix grâce au partage de la clef de lecture permettant de vérifier la signature des certificats.

Pour cela, une application de lecture, appelée TousAntiCovid Verif, équipera les entités autorisées à vérifier les certificats (compagnies aériennes, police, douanes, etc.), qui pourront ainsi lire les informations de TousAntiCovid Carnet.

Expérimentation lancée sur les vols vers la Corse et les Outre-Mer

Courant avril, le Gouvernement lance l’expérimentation de la fonctionnalité TousAntiCovid-Carnet sur les vols vers la Corse. Il l’étendra ensuite, d’ici la mi juin, aux vols vers les Outre-Mer.

Une phase indispensable pour tester la technologie. Et définir la meilleure expérience pour les clients. Mais aussi pour le personnel en charge de la vérification de ces certificats. Avant le déploiement sur l’ensemble des vols vers les pays de l’Union européenne.

Le Gouvernement explique répondre ainsi à la proposition faite par la Commission européenne pour aider à une reprise plus large des déplacements entre les pays de l’Union en proposant 3 types de certificats : le certificat de test négatif, le certificat de rétablissement de la Covid-19 et l’attestation de vaccination. L’objectif est de rendre la vérification des certificats interopérable au niveau européen avant le 17 juin. Puis plus largement à l’international autour de standards communs.

Comment transformer TousAntiCovid en « Carnet de Tests »

Un dispositif d’assistance téléphonique gratuit pour les utilisateurs 7j/7, de 9h à 20h au 0 800 08 71 48.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique