Big Mamma se lance dans l’épicerie-traiteur italien à Cliquer et Emporter

Après 43 jours de confinement, l’enseigne française de restauration italienne remet d’abord en activité ses sept restos parisiens. Du Click & Collect uniquement. Avec une sélection de produits bruts en épicerie. Et une gamme d’antipasti, pâtes fraiches et pizze napolitaines préparées dans leurs cuisines. En se préparant déjà à la livraison.

Après 43 jours de confinement, l'enseigne française de restauration italienne réactive ses sept restos parisiens. Du Click & Collect pour l'instant. Avec une sélection de produits bruts en épicerie. Et une gamme d'antipasti, pâtes fraiches et pizze napolitaines préparées dans leurs cuisines. En se préparant déjà à la livraison.

Tous les produits visibles sur la photo figurent dans l'offre Epicerie de Big Mamma proposée en Click & Collect. Photo : Joann Pai.

Ca frémit dans le paysage culinaire depuis la mi avril ! Pendant les 15 premiers jours de confinement, l’activité était quasi nulle. Malgré la liberté laissée d’organiser un service de plats à emporter et à livrer. Même la plupart des spécialistes de la restauration rapide, comme McDonald’s ou Burger King, ont préféré tout arrêter.

Et puis quelques réseaux ont tenté un redémarrage, ainsi que des indépendants. McDonald’s a commencé avec quelques drives en région parisienne. Il va poursuivre les réouvertures jusqu’à début mai. Toujours en effectif réduit et une carte raccourcie. A l’autre extrémité de l’échelle des gammes, le chef Christophe Bacquié, triple étoilé Michelin depuis 2018, promet de se déplacer chez les clients de sa région du Castellet, dans le Var. A partir du 14 mai, il cuisinera lui-même, sur place un menu « Signatures » composé de 4 plats. Aïoli moderne, Gambon écarlate, Veau du Limousin, Dessert de Saison. Moyennant 280 euros par personne (hors boissons) pour un minimum de 4 personnes et un maximum de 10.

Il en coûtera évidemment beaucoup moins cher pour commander un plat cuisiné par Big Mamma, de qualité sans doute mais non étoilée. Ses équipes (800 salariés en France, 250 à Londres), elles-aussi, étaient confinées depuis 43 jours. Des volontaires ont toutefois mis la main à la pâte pour préparer quelque 7000 repas. Pour des hôpitaux ou pour les plus démunis, les sans-abris, des réfugiés.

Une extension espérée au midi Traiteur et à la livraison

Le groupe a choisi le format Commande en ligne – A emporter. « Parce qu’on a trouvé le moyen de le faire en protégeant à 100 % notre staff et nos clients», déclare le groupe dans son communiqué de presse.

Mamma propose une offre Epicerie, récupérable de 12 h à 22 h. Des vins italiens et une sélection de cocktails faits maison. Et des produits bruts type le Jambon de Parme de Stefano Borchini, le guanciale du salamificio Gombitelli, le parmiggiano DOP 24 mois du Caseificio  Gennari. Et l’emblématique huile d’olive, fruitée et intense, utilisée dans ses restos (la Muraglia).

Quant à l’offre traiteur, elle est récupérable de 18 h à 22 h. Une sélection de plats signatures des maisons. Des antipasti aux pizze et pâtes fraîches

Big Mamma espère l’élargir au midi dès que possible. Il le fera savoir sur les réseaux sociaux, centraux dans l’écosystème Big Mamma. Le groupe explique préparer également un service de livraison, sans donner de date de démarrage.

Le Click & Collect démarre d’abord dans ses sept restaurants parisiens. Le 29 avril, il fonctionnait dans quatre d’entre eux le 29 avril. Lyon, Lille puis Londres (Gloria et Circola Popolare) devraient suivre bientôt.

Tigrane Seydoux et Victor Lugger ont fondé Big Mamma en 2015.  Dans ses deux restaurants, Big Mamma servait auparavant une moyenne de 9000 couverts/jour, avec un ticket moyen de 25€.

Les services qui devraient ouvrir a partir du mercredi 29 avril, 18h

 

  • East Mamma (133 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 11e)
  • Ober Mamma (107 Boulevard Richard-Lenoir, 11e)
  • Mamma Primi (71 Rue des Dames, 17e)
  • Big Love (30 Rue Debelleyme, 3e)
  • Popolare (111 Rue Réaumur, 2e)
  • Pink Mamma (20bis Rue de Douai, 9e)
  • Libertino (44 Rue de Paradis, 10e)

Pink Mamma, Popolare, East Mamma ouvriraient finalement à partir du 4 mai.

Les nouvelles règles sanitaires annoncées par Big Mamma

LE SITE INTERNET pour passer les commandes

«À chaque instant, on a continué de penser à la mission que l’on se donne depuis les tout débuts, celle d’apporter un moment de bonheur dans la journée de nos clients. A notre écosystème. Nos producteurs qui ont plus que jamais besoin de soutien. A ce besoin viscéral de raviver la flamme de nos équipes, de raviver ce qui nous anime le plus. À notre pays, et à comment limiter la casse, à notre petite échelle.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique