Accor rétablit en partie ses résultats et se rapproche d’un retour à la normale

La reprise de la demande et une meilleure absorption des coûts fixes ont permis au groupe de renouer avec les bénéfices en 2021, en enregistrant un Excédent Brut d’Exploitation de 22 millions d’euros, après une perte de 391 millions en 2020. Son chiffre d’affaires de 2,204 milliards d’euros a fait un bond de 36 % par rapport à l’exercice précédent. Mais il reste inférieure de 49 % à 2019, son RevPar accusant également une baisse de 46 %. Pour 2022, Accor anticipe une croissance de son réseau de 3,5%, après avoir ouvert en 2021 288 hôtels (+3%) de 41 000 chambres.

La reprise de la demande et une meilleure absorption des coûts fixes ont permis au groupe de renouer avec les bénéfices en 2021, en enregistrant un Excédent Brut d'Exploitation de 22 millions d'euros, après une perte de 391 millions en 2020. Son chiffre d'affaires de 2,204 milliards d'euros a fait un bond de 36 % par rapport à l'exercice précédent. Mais il reste inférieure de 49 % à 2019, son RevPar accusant également une baisse de 46 %. Pour 2022, Accor anticipe une croissance de son réseau de 3,5%, après avoir ouvert en 2021 288 hôtels (+3%) de 41 000 chambres.

Dans les 288 ouvertures de 2021, l'HABITA79 Hotel & Spa Pompeii - MGallery. Un splendide 79 chambres-suites, dotées, entre autres équipements Premium, d'un toit-terrasse donnant sur le volcan et ses environs. C'est le seul hôtel en Europe à disposer d’un système de chauffage géothermique, d’une centrale de cogénération et d’un système de stockage du glycol, ainsi que d’autres systèmes perfectionnés de thermorégulation permettant de réaliser d'importantes économies d’énergie et de minimiser les impacts sur l’environnement. Il propose aussi deux bornes de recharge de type 2 de 22 kW.

Et l’Ukraine ? Interrogé par la presse sur la crise géopolitique,  le directeur général adjoint et directeur financier d’Accor, Jean-Jacques Morin, a déclaré que le groupe gérait sept hôtels en Ukraine et environ 55 en Russie.  « On va suivre la situation de cette nuit, mais l’impact direct est très limité », a-t-il déclaré.  Et d’ajouter : « Je n’ai pas de boule de cristal. J’aimerais bien. C’est une situation que l’on va monitorer au jour le jour ».

Sur le plan boursier, l’action Accor enregistrait le 25 février (12 h) une baisse de 7,45 %, à 29,670 euros (source Euronext Paris). Quant à l »indicateur SBF 120, auquel appartient Accor, il reculait de 4,64% . C’est début août 2020 que l’action du groupe avait son point bas historique (21,54 €). Avant de remonter progressivement, par à coup, en montagnes russes… Depuis début janvier 2022, sa valeur a progressé de 4,25%. Mais sur 1 an, elle accuse encore un recul de 15,52 %.

Le chiffre d’affaires du groupe en progression de 36 %

Les deux sources de chiffre d’affaires d’HotelServices

HotelServices regroupe les redevances de Management & Franchise (M&F) et les Services aux propriétaires. La principale divison d’Accor a généré un chiffre d’affaires de 1 582 millions d’euros, en hausse de 36% à pcc (périmètre et changes constants)par rapport à l’exercice 2020 (-46% à pcc par rapport à l’exercice 2019). Une  hausse reflète un fort rebond de l’activité observé au cours du second semestre.

L’activité Management & Franchise (M&F) reprend bien sans renouer avec son rythme d’avant-crise

L’activité M&F réalise un CA de 518 millions d’euros, en hausse de 74% à pcc par rapport 2020. Mais en 51% à pcc par rapport à l’exercice 2019. Ses performances régionales corrèlent avec la reprise de l’activité des régions. Selon Accor, la dégradation plus importante du chiffre d’affaires M&F par rapport au RevPAR (en baisse de -46% sur 2021 par rapport à 2019) s’explique par la forte baisse des redevances adossées à la marge opérationnelle (ou « incentive fees ») des hôtels au sein des contrats de management.

En France, le RevPAR est en baisse de -39% par rapport 2019. Le dynamisme de la demande domestique Loisirs a permis à la province de voir son activité repartir dès cet été. Avec RevPAR en baisse de -27%  sur 2019 avec des prix moyens en ligne avec ceux de 2019). Dans les mois qui ont suivi, le retour de la clientèle d’affaires (notamment d’événements intra-entreprises) a bénéficié à la région parisienne. Avec un RevPAR en baisse de -56%  par rapport  2019.

Les services aux propriétaires

Les Services aux propriétaires incluent la division Ventes, Marketing, Distribution et Fidélisation, ainsi que les services partagés et le remboursement des coûts de personnel des hôtels.

Son chiffre d’affaires s’élève à 1, 064 milliards d’euros, en baisse de -43% par rapport à 2019. La reconnaissance du chiffre d’affaires lié à l’expiration de points de fidélité en fin d’année a atténué la baisse du chiffre d’affaires de cette activité par rapport à l’activité Management & Franchise (M&F).

L’Excédent Brut d’Exploitation de nouveau positif

 

Il s’établit à 22 millions d’euros en 2021, alors qu’il était négatif à -391 millions d’euros en 2020. La sensibilité de l’EBE au RevPAR ressort à -16,4 millions d’euros pour chaque point de baisse de RevPAR par rapport à 2019. Ce chiffre était de -18,7 millions d’euros en 2020.
Ce résultat est lié à la reprise de l’activité qui implique une meilleure absorption des coûts fixes. Les initiatives d’économies de coût permanentes, partiellement compensées par des subventions gouvernementales plus faibles qu’en 2020, portent également leurs fruits.

La marge sur excédent brut d’exploitation ressort à 1,0% en 2021 contre -24,1% en 2020

Un résultat Net de nouveau positif

 

 

 

Sébastien Bazin, PDG de Accor

« Après un début d’année encore perturbé par les contraintes sanitaires, 2021 a été marquée dès le printemps par une amélioration sensible de notre activité et une dynamique toujours plus forte mois après mois jusqu’en décembre. Nos performances solides reflètent la force de nos marques, notre discipline financière et les efforts de nos équipes. Tout au long de l’année, elles ont fait preuve de détermination, de ténacité et de générosité.

(…) Notre pipeline a continué à s’enrichir, notre segment Luxe & Haut de gamme représentant aujourd’hui près de 40% des futures ouvertures, soit 12 points supplémentaires ces 4 dernières années. Alors que l’envie d’évasion et le désir de voyager n’ont jamais été aussi forts, nous sommes donc en ordre de marche pour capturer le rebond sur tous nos marchés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique