Accor rachète les contrats de services du Polonais Orbis et va céder ses murs

Une entrée et une sortie en quelques mois, avec un objectif de valorisation financière. En novembre 2018, le groupe Accor avait annoncé sa décision de posséder la totalité du capital du groupe hôtelier polonais, leader en Europe centrale avec 126 hôtels et 32 000 chambres et détenteur exclusif d’une master franchise sur des marques Accor. Dans le cadre d’une OPA, le Français voulait s’emparer des 47,3% du capital qu’il ne détenait pas encore.

En janvier 2019, le Français déclarait avoir racheté 33,1% du capital d’Orbis pour 337 millions d’euros, et en contrôlait désormais 85,8%. Le groupe mettait ainsi la main sur le portefeuille d’actifs immobiliers d’Orbis, portefeuille pour lequel il ne faisait pas mystère de « rechercher des opportunités pour le valoriser ».

Le 12 juin 2019, c’est l’annonce de la prochaine sortie. Accor fait état « des avancées significatives » dans le processus de cession de ses actifs Orbis. Actifs dont la valeur brute a été évaluée par un « expert indépendant » à 1,18 milliards d’euros (au 31 décembre 2018), hors frais de siège d’Orbis, estimés à 11 millions d’euros par an.

Orbis, conformément à la stratégie « asset-light » d’Accor son premier actionnaire, a décidé à son tour de séparer ses activités de services hôteliers de celles de ses actifs immobiliers.

Le sixième groupe hôtelier mondial a déclaré le 12 juin être parvenu à un accord pour le rachat de ses activités de services pour un montant de 286 millions d’euros. Accor va donc reprendre en direct les contrats de management et de franchise de ses 126 hôtels en Europe centrale.

Accor a déclaré ce même 12 juin avoir engagé le processus de cession de sa part du capital d’Orbis et s’apprêter à approcher plusieurs acquéreurs potentiels. A compter de la publication de ses comptes du premier semestre 2019, Accor consolidera l’activité immobilière d’Orbis comme un actif destiné à être cédé.

« 

Une entrée et une sortie en quelques mois, avec un objectif de valorisation financière. En novembre 2018, le groupe Accor avait annoncé sa décision de posséder la totalité du capital du groupe hôtelier polonais, leader en Europe centrale avec 126 hôtels et 32 000 chambres et détenteur exclusif d'une master franchise sur des marques Accor. Dans le cadre d'une OPA, le Français voulait s'emparer des 47,3% du capital qu'il ne détenait pas encore.

En janvier 2019, le Français déclarait avoir racheté 33,1% du capital d'Orbis pour 337 millions d'euros, et en contrôlait désormais 85,8%. Le groupe mettait ainsi la main sur le portefeuille d'actifs immobiliers d'Orbis, portefeuille pour lequel il ne faisait pas mystère de "rechercher des opportunités pour le valoriser".

Le 12 juin 2019, c'est l'annonce de la prochaine sortie. Accor fait état "des avancées significatives" dans le processus de cession de ses actifs Orbis. Actifs dont la valeur brute a été évaluée par un "expert indépendant" à 1,18 milliards d'euros (au 31 décembre 2018), hors frais de siège d'Orbis, estimés à 11 millions d'euros par an.

Orbis, conformément à la stratégie "asset-light" d'Accor son premier actionnaire, a décidé à son tour de séparer ses activités de services hôteliers de celles de ses actifs immobiliers.

Le sixième groupe hôtelier mondial a déclaré le 12 juin être parvenu à un accord pour le rachat de ses activités de services pour un montant de 286 millions d'euros. Accor va donc reprendre en direct les contrats de management et de franchise de ses 126 hôtels en Europe centrale.

Accor a déclaré ce même 12 juin avoir engagé le processus de cession de sa part du capital d'Orbis et s'apprêter à approcher plusieurs acquéreurs potentiels. A compter de la publication de ses comptes du premier semestre 2019, Accor consolidera l'activité immobilière d'Orbis comme un actif destiné à être cédé. "

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique