Accor génère désormais un chiffre d’affaires et un RevPar supérieurs à leur niveau d’avant-crise

Le rebond de l’activité du leader européen de l’hôtellerie s’est accentué entre juillet et septembre, au point cette fois de dépasser nettement son niveau de chiffre d’affaires et de revenus par chambre disponible atteint au troisième trimestre 2019. Accor vise désormais le haut de la fourchette de son objectif d’excédent brut d’exploitation. Par ailleurs, le groupe a également accéléré le rythme d’ouverture de chambres (15 300 chambres pour 93 hôtels) et cible toujours une croissance nette de son réseau de +3,5 %, en disposant d’un pipeline de 1218 hôtels et 212 000 chambres.

Le rebond de l'activité du leader européen de l'hôtellerie s'est accentué entre juillet et septembre, au point cette fois de dépasser nettement son niveau de chiffre d'affaires et de revenus par chambre disponible atteint au troisième trimestre 2019. Accor vise désormais le haut de la fourchette de son objectif d'excédent brut d'exploitation. Par ailleurs, le groupe a également accéléré le rythme d'ouverture de chambres (15 300 chambres pour 93 hôtels) et cible toujours une croissance nette de son réseau de +3,5 %, en disposant d’un pipeline de 1218 hôtels et 212 000 chambres.

Un site exceptionnel pour une expérience hors-normes. Banyan Tree, l'une des huit marques du segment Luxe d'Accor, devrait ouvrir en octobre son resort dans la ville historique d’AlUla, scellant ainsi l’arrivée du groupe en Arabie Saoudite. Le Banyan Tree AlUla associe histoire, culture et divertissement dans un désert spectaculaire . Ce campement haut de gamme, avec piscine, spa et restaurants accueille 47 tentes.

Les signaux avant-coureurs du rétablissement étaient déjà perceptibles sur le premier semestre 2022. Et plus spécifiquement au cours du 2ème trimestre. Mais globalement, toutes activités et zones géographiques confondues, le chiffre d’affaires restait en recul de 10 % par rapport au premier semestre 2019.

Idem pour l’indicateur clef, le RevPar. Il affichait une baisse de -11% au premier semestre 2022. Mais il augmentait de +1% au second trimestre. Et même de +3 % en France et +2 % en Espagne. Des chiffres, commentait Accor, qui reflétaient « une amélioration séquentielle mois après mois de l’activité avec une forte hausse des prix, tirée par la demande et accentuée par l’inflation, permettant de retrouver des niveaux proches voire supérieurs à ceux de 2019 dans la quasi-totalité de nos régions au cours du second trimestre

Ce ne sont plus des signaux au troisième trimestre 2022.  Mais des tendances lourdes observées sur tous les marchés, à l’exception de la zone Asie-Pacifique. Le chiffre d’affaires, cette fois, progresse de +9 % par rapport au troisième trimestre 2019. Tandis que la hausse du RevPar est beaucoup plus franche et quasi généralisée, avec +14% au troisième trimestre 2022. En France, il grimpe de + 11%  et de + 9 % en Espagne.

Les investisseurs ne s’y sont pas trompés. Sur Euronext Paris, l’action Accor gagnait encore plus de 3 % dans l’après-midi du 27 octobre (24,220 euros), sur un marché en baisse de – 0,8 %. L’action a gagné près de 15 % sur un mois. Mais en perdait encore autant depuis le 1er janvier 2022.

Le chiffre d’affaires du groupe au troisième trimestre de son exercice 2022

Pour le troisième trimestre 2022, le Groupe enregistre un chiffre d’affaires de 1 149 millions d’euros en hausse de 83% à périmètre et change constants (pcc) par rapport au troisième trimestre 2021. Par activité, cette augmentation se décline en une
hausse de 84% pour HotelServices et de 80% pour les Actifs Hôteliers & Autres.

Par souci de comparaison avec le RevPAR (donné en variation par rapport à 2019), le chiffre d’affaires est en hausse de +9% à pcc par rapport au troisième trimestre 2019.

Les effets de périmètre, liés essentiellement à la consolidation de Ennismore et la réouverture du Pullman Montparnasse, contribuent positivement pour 14 millions d’euros.

Les effets de change ont un impact positif de 60 millions d’euros, liés essentiellement au dollar américain (-14%).

Le chiffre d’affaires de la branche HotelServices

HotelServices, qui regroupe les redevances de Management & Franchise (M&F) et les Services aux propriétaires, a généré un chiffre d’affaires de 874 millions d’euros, en hausse de 84% à pcc par rapport au troisième trimestre 2021 (+9% à pcc par rapport au troisième trimestre 2019).

Cette hausse reflète la confirmation de la nette amélioration de l’activité observée depuis le début de l’année.

L’activité Management & Franchise (M&F) enregistre un chiffre d’affaires de 308 millions d’euros, en hausse de +93% à pcc par rapport au troisième trimestre 2021 (+10% à pcc par rapport au troisième trimestre 2019) avec des performances régionales corrélées à la reprise de l’activité des pays concernés.

e chiffre d’affaires des Services aux propriétaires, qui inclut la division Ventes, Marketing, Distribution et Fidélisation, ainsi que les services partagés et le remboursement des coûts de personnel des hôtels, s’élève à 566 millions d’euros au
troisième trimestre 2022, en hausse de +8% par rapport à 2019.

Sébastien Bazin, PDG de Accor

« La dynamique de l’activité est restée très soutenue sur ce trimestre au cours duquel les RevPAR et chiffre d’affaires du Groupe ont nettement dépassé les niveaux de 2019.

Hormis l’Asie-Pacifique dont l’activité redémarre maintenant, toutes les zones géographiques sont en croissance par rapport à 2019. Ces performances solides combinées à une stricte discipline opérationnelle et financière nous permettent d’être confiants dans notre capacité à atteindre la fourchette haute de notre objectif d’Excédent Brut d’Exploitation sur l’année qui devrait s’établir entre 610 et 640 millions d’euros. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique