Malgré des performances économiques médiocres pour les hébergements touristiques, ce secteur a créé 2000 emplois entre janvier et mars 20109. Photo : Polack.

Les mauvais résultats économiques de l'Hébergement observés au 1er trimestre 2019 par l'Insee et les indices privés (Insee, In Extenso, Olakala), et ceux médiocres de la Restauration, auraient du freiner les embauches et les anticipations de recrutement. Il n'en a rien été !

Contre toute attente, la branche a continué de créer des emplois entre janvier et mars 2019. Et à un niveau même jamais atteint sur ce trimestre depuis la production de statistiques par l'Insee lancée dans les années 70 !

12 800 postes ont ainsi été créés dans la Restauration, niveau jamais touché jusque là sur cette période de l'année. Mais également 2 000 postes dans l'Hébergement. Une performance qui contraste avec l'absence d'embauches au 4 ème trimestre 2018 (à peine 200 selon l'Insee) et un recul même au 3ème trimestre, avec la destruction de 500 emplois.

Ces créations d'emploi résultent aussi de la dynamique toujours plus forte des créations d'entreprise. Depuis début 2019, le rythme mensuel atteint environ 3 200 constitutions de sociétés contre 2 700 en 2018.

Rappelons enfin que ces créations d'emploi restent bridées par la pénurie de demandeurs. C'est dire !

Le nombre d’emplois créés au premier trimestre 2019
(à l’issue du quatrième trimestre 2017)
Niveau annuel d’emploi à fin mars 2019

Ces données sont provisoires et susceptibles de révision par l’Insee

Données corrigées des variations saisonnières en fin de trimestre : niveau d’emploi
Champ : France (hors Mayotte), personnes de 15 ans ou pluS
Source : Insee, estimations d’emploi ; estimations trimestrielles Acoss-Urssaf, Dares, Insee

Source Insee-Dares – traitement HR-infos
Méthodologie

Les estimations d’emploi trimestrielles sont établies par l’Insee à partir des fichiers Urssaf (source Epure) sur les secteurs principalement marchands et non marchands privés ; elles s’appuient aussi sur une estimation de l’emploi intérimaire réalisée par la Dares à partir des relevés mensuels de contrats de travail établis par Pôle emploi, mais également, depuis le deuxième trimestre 2016, à partir des déclarations sociales nominatives (DSN) pour plusieurs grandes entreprises de travail temporaire.

Cette Informations Rapides de l’Insee est publiée en partenariat avec la Dares. L’Acoss publie également des estimations d’emploi sur son propre champ. Cette publication intervient le même jour et à la même heure que celle de l’Insee et de la Dares. Elle est disponible sur le site Internet de l’Acoss.
Révisions : d’une publication à l’autre, les chiffres des trimestres précédents peuvent être révisés notamment à la suite d’une expertise complémentaire de la source Urssaf, réalisée par l’Insee.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire