Avec ses 169 m², la Suite Présidentielle du Lutetia Rive Gauche forme un appartement, comprenant terrasse, grande bibliothèque, vaste dressing, kitchenette, salle de sport, salle à manger-salle de réunion. Comptez près de 10 000 euros la nuit.

Le mythique hôtel de la Rive gauche, racheté en 2010 pour 145 millions d'euros par le groupe israélien Alrov Properties and Lodging et gérée depuis par The Set Hotels, avait réouvert en juillet 2018 après quatre ans de travaux (et 200 millions de factures dit-on), cordonnées par Willmote et Associés.

L'architecte avait fait le choix d'un retour aux sources du style Art Deco 1910, signature originelle du palace du boulevard Raspail. Retour qui n'avait pas, loin s'en faut, fait l'unanimité, empruntant d'avantage à ses codes les plus familiers que renouant à son tour avec l'audace créative de l'époque. Cette impression de déjà vu, fade et morne, flottait surtout sur la décoration des chambres.

Les nouvelles suites du Lutetia échappaient davantage à ces critiques. Est-ce pour pallier à une image de marque altérée par des critiques de journalistes et de clients, que la direction du Lutetia a initié un partenariat artistique pour donner à la plus prestigieuse de ses suites, la Suite Présidentielle, un cachet absolument unique, un génie du lieu, que l'on ne retrouvera nulle part ailleurs dans le monde ?

Le Lutetia a donc confié à un couple de collectionneurs (qui a souhaité garder l'anonymat) le soin de décorer la plus grande suite de l'hôtel (169 m2) avec le concours du Carré Rive Gauche, célèbre association de galeries d'art et d'antiquaires du 7 ème arrondissement, installés, rues du Bac, de Beaune, de Lille, ou encore rue du Pré-aux-Clercs, des Saints-Pères, de l'Université, de Verneuil, quai Voltaire...

Le mobilier et les oeuvres d'art prêtés au Lutetia (qui possède par ailleurs sa propre collection de quelque 280 objets) seront d'ailleurs renouvelés au gré des coups de coeur du couple et des opportunités. La Suite Présidentielle, quoi qu'il en soit, le restera.

La bibliothèque et une chambre avec son dressing de la Suite Présidentielle

« Céramiques italiennes du XVIème siècle, coffre Renaissance, vase chinois,  porcelaines du XIXème, peintures et sculptures contemporaines, le choix des collectionneurs s’est porté sur des pièces emblématiques du style rive gauche, brassage  subtil du meilleur des galeries de la rue de Beaune à la rue de Lille, de la rue des Saints-Pères au Quai Voltaire…
Une sélection intime, exclusive et muséale qui singularise la Suite Présidentielle de l’Hôtel Lutétia, véritable appartement destiné à évoluer au fil des découvertes au sein du Carré Rive Gauche. »

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire