Succédant à un Ibis, le EasyHotel Nice Centre des Congrès - Old Town va être progressivement rénové et mis au standard de la chaîne.

Mainte fois annoncé et retardé, l'atterrissage d'easyHotel (filiale au départ d'easyJet) sur le sol français est chose faite depuis début octobre. C'est finalement à Nice, dans un immeuble occupé jusqu'alors par ibis que l'enseigne s'est installée, à l'angle des rue Barberis et Auguste Gal. Le "easyHotel Nice-Palais des Congrès-Old Town" est situé à neuf minutes à pied du centre des congrès Acropolis et vingt minutes de la Promenade des Anglais.

Pour cette première opération, EasyHotel investit et exploite directement l'établissement. 11,7 millions d'euros seront à terme injectés, comprenant l'acquisition et la rénovation complète et progressive de cet hôtel vieillissant encore classé 3 étoiles. Sa capacité passera alors de 87 à 94 chambres, réparties en cinq types : Double, twin, Triple, Triple accessible, et Familial. L'hôtel ne possède pas de restaurant mais dispose d'une terrasse intérieure et d'un parking souterrain.

Selon les termes du communiqué d'easyHotel, "la transformation en easyHotel passe par la réalisation de travaux de passage aux couleurs de l’enseigne, l’aménagement d’un nouveau hall d’accueil, la rénovation des chambres et salles de douche ainsi que l’installation de nouveaux équipements informatiques".

"La promesse easyHotel est simple mais efficace, offrir au client un emplacement central, un produit et un accueil de qualité, tout en ne payant que ce dont il a besoin, selon ses envies mais en laissant la possibilité de choisir des suppléments,toujours au meilleur rapport qualité prix", déclare Clotilde Cora, directrice d'easyHotel France. Madame Cora était précédemment, depuis 2010, directrice de l'ibis auquel succède easyHotel.

L'hôtel propose actuellement des tarifs secs qui s'étagent de 51 euros pour une chambre Double et 56 euros pour une Twin à 76 euros pour une Triple et 91 euros pour une Familiale. Le petit-déjeuner "Breakfast continental buffet" est facturé 10,50 euros. L'arrivée d'easyhotel, qui sera classé en 2 étoiles, va donc renforcer la concurrence en France sur le segment Eco, davantage que sur le Super Eco.

Fondée en 2004, la chaîne britannique dispose aujourd'hui d'un parc de 39 hôtels dans dix pays et 31 villes d'Europe, totalisant 3672 chambres. Ce parc se répartit en 27 hôtels franchisés (2 332 chambres) et 12 hôtels en propriété (1340 chambres). Le groupe a d'ors et déjà programmé 13 ouvertures d'ici fin 2021, dont 10 en Europe et notamment Paris Charles-De-Gaulle. Il prévoit aussi d'implanter des hôtels dans d'autres régions du monde. Des ouvertures sont déjà prévues à Dubaï, au Sri-Lanka, à Istanbul et en Iran.

Pour les six premiers mois (clos le 31 mars 2019) de son exercice 2018-2019, EasyHotel a réalisé un volume d'affaires de 20,2 millions de Livres (23,3 millions d'euros), en progression de 25,3% par rapport à la même période (octobre 2017-mars 2018). Son revenu net s'est élevé à 7,6 millions de Livres (8,78 M€) en hausse de 52,6 %. Son Ebitda ajusté s'élève à 1,46 millions de Livres (1,69 M€), en progression de 48,2 %. Sa marge s'élève à 20,1 points, en recul de 0,5 points.

Ivanhoé Cambridge, filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, et la société luxembourgeoise de gestion de fonds d'investissement Icamap (fondé par Guillaume Poitrinal, ex Unibail-Rodamco) ont annoncé le 14 octobre contrôler 68,8% du capital de la chaîne hôtelière easyHotel, au terme de leur offre publique d'achat. La holding de Haji-Ioannou, fondateur d'easyGroup, détient de son côté 27,9% du capital et les actionnaires minoritaires, 3,4%. Le prix d'entrée était fixé à 95 pence par action, soit un montant total pour la transaction d'environ 138 millions de livres sterling, a-t-on précisé à l'AFP. L'opération offrait une prime de 34,8% sur le dernier cours de bourse avant son annonce.

Le easyHotel de Paris-Charles-De-Gaulle verra le jour en janvier 2021

Le groupe ADP (Aéroport de Paris) a annoncé, le 23 octobre, l’ouverture  d’un nouvel hôtel « budget », qui sera implanté au sud-ouest de la plateforme aéroportuaire, sur Aéroville, quartier en grande expansion, qui accueille depuis 2013 le centre commercial éponyme (exploité par Unibail-Rodamco-Westfield), ainsi que des concessions automobiles (Audi, Volkswagen).
Conçu par le cabinet Studio 135 Architectes, cet easyHotel, prévu pour une ouverture en janvier 2021, proposera 209 chambres, dans un immeuble d’une surface de près de 4000 m² sur cinq niveaux et doté de 71 places de parkings pour voitures et autobus

Serge Grzybowski, directeur de l’immobilier du Groupe ADP (propriétaire foncier)

« Nous sommes ravis d’accueillir l’enseigne easyHotel pour proposer aux clients de l’aéroport (entreprises, compagnies aériennes, passagers…) une offre d’hébergement économique, confortable et accessible. Les clients de l’hôtel bénéficieront de l’offre de shopping, de services et de restauration du centre commercial Aéroville situé à proximité. Par ailleurs, il s’agit du troisième projet hôtelier pour lequel le Groupe ADP est investisseur à 100 % conformément à sa nouvelle stratégie immobilière».

Martial Desruelles, directeur général de Linkcity France (filiale de promotion de Bouygues Construction)

« Ce premier projet neuf d’easyHotel développé en France va permettre de répondre à l’attente de nombreux utilisateurs à la recherche d’un hôtel confortable, économique et à proximité de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Avec cette opération, Linkcity renforce ses liens avec le groupe ADP et affirme sa présence nationale sur le marché de l’hôtellerie avec plus de 2 000 chambres en développement. »

Marc Vieilledent, Chief Development Officer d’easyHotel

« Début octobre, le premier easyHotel français ouvrait ses portes à Nice, peu de temps après, les travaux de celui du Grand Roissy vont débuter. Notre établissement bénéficiera de la dynamique de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle et de la proximité de Paris. Il cristallisera, dans un immeuble neuf, l’ensemble de notre concept : un hôtel au rapport qualité/prix attractif, confortable et accessible, intégré dans la vitalité du quartier Aéroville.

Changement d’enseigne à Nice en attendant une rénovation complète

easyHotel aujourd’hui

ibis hier

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire