Les rémunérations en 2017 plus dynamiques en Hôtellerie qu'en Restauration

Selon Page Group, les rémunérations annuelles brutes des cadres et des professions intermédiaires (techniciens, agents de maîtrise…) de l’Hôtellerie devraient rester stables en 2017 pour onze des dix neuf principaux postes du secteur : de l’agent de réservation au directeur des opérations. Elles seront orientées à la hausse pour les huit autres postes, notamment pour les fonction de gouvernante générale et de directeur hébergement.

En Restauration en revanche, pour les rémunérations des neuf postes étudiés par Page Group, deux d’entre eux sont orientés à la baisse : directeur de restaurant et directeur de développement traiteur. Les sept autres restent stables, de celle du responsable grands comptes en restauration collective à celle du responsable régional du chaîne de restauration commerciale).

L’étude 2017 de Page Group sur les rémunérations a été publiée le 8 novembre. Elle s’appuie sur les missions réalisées pour ses clients, sur les entretiens effectués avec les candidats par ses consultants ainsi que sur l’analyse des données à jour de sa base informatique.

Page Group est un groupe britannique (Page Group PLC) spécialisé dans le recrutement et l’intérim spécialisés. Le groupe opère dans 35 pays et rassemble plus de 5 800 collaborateurs.

En France, PageGroup recrute pour ses clients des collaborateurs en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du dirigeant au technicien. Ses différentes missions sont réalisées sous l’égide de ses marques Page Executive (chasse de tête de dirigeants), Michael Page (recrutement de cadres), Michael Page Interim management (mission d’interim de cadres) et Michael Page Personnel (cadre 1er niveau, techniciens et employés qualifiés).

« 

Selon Page Group, les rémunérations annuelles brutes des cadres et des professions intermédiaires (techniciens, agents de maîtrise...) de l'Hôtellerie devraient rester stables en 2017 pour onze des dix neuf principaux postes du secteur : de l'agent de réservation au directeur des opérations. Elles seront orientées à la hausse pour les huit autres postes, notamment pour les fonction de gouvernante générale et de directeur hébergement.

En Restauration en revanche, pour les rémunérations des neuf postes étudiés par Page Group, deux d'entre eux sont orientés à la baisse : directeur de restaurant et directeur de développement traiteur. Les sept autres restent stables, de celle du responsable grands comptes en restauration collective à celle du responsable régional du chaîne de restauration commerciale).

L'étude 2017 de Page Group sur les rémunérations a été publiée le 8 novembre. Elle s’appuie sur les missions réalisées pour ses clients, sur les entretiens effectués avec les candidats par ses consultants ainsi que sur l’analyse des données à jour de sa base informatique.

Page Group est un groupe britannique (Page Group PLC) spécialisé dans le recrutement et l'intérim spécialisés. Le groupe opère dans 35 pays et rassemble plus de 5 800 collaborateurs.

En France, PageGroup recrute pour ses clients des collaborateurs en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du dirigeant au technicien. Ses différentes missions sont réalisées sous l'égide de ses marques Page Executive (chasse de tête de dirigeants), Michael Page (recrutement de cadres), Michael Page Interim management (mission d'interim de cadres) et Michael Page Personnel (cadre 1er niveau, techniciens et employés qualifiés). "
La rémunération des postes de gouvernante et gouvernante générale est orientée à la hausse. A Paris et sur l'Ile-de-France, une gouvernante en début de carrière peut ambitionner un revenu annuel brut situé entre 20 000 et 22 000 euros. Après cinq années de carrière, elle peut envisager un revenu de 24 000 euros.
Les tendances de rémunération 2017 enregistrées par Page Group

Les rémunérations présentées sont des rémunérations annuelles brutes fixes en milliers d’euros.
Elles sont indiquées selon le nombre d’années d’expérience pour des postes situés à Paris et en Ile-de-France.
Les évolutions des tendances salariales sont illustrées à la hausse, stables ou à la baisse dans la colonne TREND.
remunerations-cadres-restauration-2017
remuneration-cadres-hotellerie-2017

Les variations régionales possibles
variations-regionalesMéthodologie de l’étude Page Group

Les rémunérations présentées correspondent au brut annuel fixe pour des postes situés en à Paris et en Ile-de-France. PageGroup mentionne également les variations moyennes existantes entre l’Île-de-France et les grandes régions.
Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour les clients de PageGroup en 2015 et 2016,  les entretiens effectués avec les candidats par ses 530 consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, réactualisée en permanence.
Page Group apporte les précisions suivantes : « les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique. »

Directeurs réseaux, commerciaux et chefs de cuisine, profils les plus recherchés

«Malgré la baisse « spectaculaire » de la fréquentation et du chiffre d’affaires du secteur, nous constatons que le secteur, en pleine mutation structurelle, continue de recruter.
En effet, les grandes chaînes internationales mais aussi les plus petits opérateurs continuent d’embaucher des cadres pour s’entourer de profils toujours plus polyvalents, plus ouverts et plus pragmatiques.
Les fonctions les plus recherchées à l’heure actuelle sont pour les Directions de Réseau / d’Exploitation / d’Opération bien que les établissements recrutent également de nombreux métiers marketing et commerciaux.
Les profils commerciaux sont à nouveau très sollicités, notamment les « chasseurs », responsables du développement commercial et de la conquête de nouveaux clients / marchés.

Dans le secteur de la restauration, les profils de Chefs dont le recrutement est particulièrement complexe et stratégique restent aussi particulièrement recherchés.

Si, de manière générale, les rémunérations sont relativement stables, nous constatons néanmoins que nos clients sont plus ouverts et réceptifs aux attentes des candidats qui réussissent à démontrer leur valeur ajoutée. De nombreux acteurs du secteur de l’hôtellerie et du tourisme cherchent des leviers de croissance, les candidats qui démontrent leur capacité d’ouverture et de créativité sont alors particulièrement recherchés et valorisés.»

Le site internet Hôtellerie Tourisme de MichaelPage

mp_fr-division-hotellerie-tourisme

L’étude complète à télécharger
etude-de-remunerations-pagegroup-2017

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique