McDonald's premier recruteur privé au sein des HCR

D’ici la fin de l’année 2016, McDonald’s assure qu’il aura créé en France 2.500 nouveaux emplois, en CDI, dont 80% en temps partiel. Et ce grâce aux 200 millions d’euros investis en France, à l’ouverture de 45 nouveaux restaurants et à la « performance de l’enseigne », écrit la chaîne de restauration rapide dans un communiqué. La chaîne, qui compte 73.000 employés et 1.384 établissements dans l’Hexagone, précise cependant qu’il reste encore « 22 restaurants à ouvrir d’ici la fin de l’année, soit l’embauche de 1.100 personnes ».

McDonald’s, qui se présente comme le « premier recruteur de jeunes en France », assure « proposer des perspectives de carrière en donnant accès, à l’ensemble de ses salariés et dès la signature du contrat de travail, aux programmes McDonald’s de formation professionnelle continue ». En 2015, « 90% des managers et directeurs adjoints de nos établissements ont démarré leur carrière chez McDonald’s en tant qu’équipier », affirme la chaîne présente en France depuis 37 ans.

« Nous recrutons chacun de nos salariés en ayant à l’esprit qu’ils ont le potentiel pour devenir, demain, un directeur de nos restaurants. Aujourd’hui, chaque emploi en CDI donne accès à tout l’accompagnement McDonald’s de développement des compétences : la formation continue, le certificat de qualification professionnelle et la validation des acquis et de l’expérience », explique Claire Silva, vice-présidente ressources humaines de McDonald’s France.

Présent « dans plus de 1.000 communes françaises », McDonald’s affirme être « l’une des entreprises qui contribuent de façon significative à la création d’emplois » et « recruter au plus près de ses établissements pour contribuer activement au développement économique et social local et à l’aménagement du territoire ». (AFP)

Sur son exercice 2015, Mc Donald’s France a réalisé un chiffre d’affaires de 4,590 milliards d’euros, en progression de 0,4%. A périmètre constant de parc (1 340 restaurants en 2014 contre 1384 fin 2015), le chiffre d’affaires du géant du burger aurait donc baissé, traduisant un léger effritement des ventes par restaurant ouvert.

« 

D'ici la fin de l'année 2016, McDonald's assure qu'il aura créé en France 2.500 nouveaux emplois, en CDI, dont 80% en temps partiel. Et ce grâce aux 200 millions d'euros investis en France, à l'ouverture de 45 nouveaux restaurants et à la « performance de l'enseigne », écrit la chaîne de restauration rapide dans un communiqué. La chaîne, qui compte 73.000 employés et 1.384 établissements dans l'Hexagone, précise cependant qu'il reste encore « 22 restaurants à ouvrir d'ici la fin de l'année, soit l'embauche de 1.100 personnes ». McDonald's, qui se présente comme le « premier recruteur de jeunes en France », assure « proposer des perspectives de carrière en donnant accès, à l'ensemble de ses salariés et dès la signature du contrat de travail, aux programmes McDonald's de formation professionnelle continue ». En 2015, « 90% des managers et directeurs adjoints de nos établissements ont démarré leur carrière chez McDonald's en tant qu'équipier », affirme la chaîne présente en France depuis 37 ans. « Nous recrutons chacun de nos salariés en ayant à l'esprit qu'ils ont le potentiel pour devenir, demain, un directeur de nos restaurants. Aujourd'hui, chaque emploi en CDI donne accès à tout l'accompagnement McDonald's de développement des compétences : la formation continue, le certificat de qualification professionnelle et la validation des acquis et de l'expérience », explique Claire Silva, vice-présidente ressources humaines de McDonald's France.

Présent « dans plus de 1.000 communes françaises », McDonald's affirme être « l'une des entreprises qui contribuent de façon significative à la création d'emplois » et « recruter au plus près de ses établissements pour contribuer activement au développement économique et social local et à l'aménagement du territoire ». (AFP)

Sur son exercice 2015, Mc Donald's France a réalisé un chiffre d'affaires de 4,590 milliards d'euros, en progression de 0,4%. A périmètre constant de parc (1 340 restaurants en 2014 contre 1384 fin 2015), le chiffre d'affaires du géant du burger aurait donc baissé, traduisant un léger effritement des ventes par restaurant ouvert. "

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique