Louvre Hotels introduit la carte bancaire UnionPay pour ses clients chinois

Le partenariat noué entre Louvre Hotels Group et le réseau bancaire chinois UnionPay International devrait à terme mettre en partie fin à un retard pris par l’industrie hôtelière française. Utilisée pourtant massivement par les voyageurs chinois dans 160 pays et régions du monde, y compris en France dans certains commerces comme Galeries Lafayette, Printemps, BHV ou Sephora, la carte UnionPay n’était pourtant pas encore acceptée dans les hôtels de l’hexagone. A l’exception de quelques palaces parisiens comme le Peninsula et le Shangri-La.

Ce retard pourrait être assez rapidement comblé grâce à l’initiative prise par le deuxième groupe hôtelier français (racheté par le Chinois Jin Jiang en 2015). Louvre Hotel a en effet signé le 22 novembre un partenariat stratégique avec UnionPay International (5,4 milliards de carte en circulation).

Depuis novembre donc, 23 établissements en Île de France proposent cette solution de paiement. Ils seront une cinquantaine d’ici fin 2016. Ces hôtels filiales ont été équipés d’un terminal dédié aux cartes UnionPay, pour un coût unitaire de 600 euros, auquel s’ajoute 50 euros au titre de la licence d’exploitation.

Le déploiement s’étendra à l’ensemble des 250 hôtels filiales en France dans le courant de l’année 2017. Puis le service sera proposé, sans obligation d’y souscrire, aux quelque 1000 autres établissements franchisés et managés.

« Les touristes chinois aiment la France, aiment Paris, et nous sont particulièrement fidèles dans un contexte pourtant particulier où notre attractivité est mise à mal, déclare Pierre-Frédéric Roulot, président de Louvre Hotels Group et président de Jin Jiang Europe. La moindre des choses, quand on se dit hospitalier, est de leur rendre la politesse en facilitant leur parcours client. Aujourd’hui, ils doivent avoir sur eux de fortes sommes en liquide au risque de l’insécurité. Grâce à cet accord de partenariat avec le réseau UnionPay, nous poursuivons notre montée en gamme pour toujours mieux servir leurs légitimes attentes »

Louvre Hotels Group a donc montré dans la voie. Il n’est pas dans l’intérêt de ses concurrents de lui laisser longtemps ce quasi monopole avec UniPay. Louvre Hotels et ses six marques (Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip) ont d’ailleurs sans doute déjà acquis pour la clientèle chinoise un avantage compétitif grâce à son appartenance à Jin Jiang International. Jin Jiang est aussi l’un des tour-operators leaders en Chine. Il est du coup un prescripteur et un distributeur privilégié des marques de Louvre Hotels.

« 

Le partenariat noué entre Louvre Hotels Group et le réseau bancaire chinois UnionPay International devrait à terme mettre en partie fin à un retard pris par l'industrie hôtelière française. Utilisée pourtant massivement par les voyageurs chinois dans 160 pays et régions du monde, y compris en France dans certains commerces comme Galeries Lafayette, Printemps, BHV ou Sephora, la carte UnionPay n'était pourtant pas encore acceptée dans les hôtels de l'hexagone. A l'exception de quelques palaces parisiens comme le Peninsula et le Shangri-La.

Ce retard pourrait être assez rapidement comblé grâce à l'initiative prise par le deuxième groupe hôtelier français (racheté par le Chinois Jin Jiang en 2015). Louvre Hotel a en effet signé le 22 novembre un partenariat stratégique avec UnionPay International (5,4 milliards de carte en circulation).

Depuis novembre donc, 23 établissements en Île de France proposent cette solution de paiement. Ils seront une cinquantaine d'ici fin 2016. Ces hôtels filiales ont été équipés d'un terminal dédié aux cartes UnionPay, pour un coût unitaire de 600 euros, auquel s'ajoute 50 euros au titre de la licence d'exploitation.

Le déploiement s’étendra à l’ensemble des 250 hôtels filiales en France dans le courant de l’année 2017. Puis le service sera proposé, sans obligation d'y souscrire, aux quelque 1000 autres établissements franchisés et managés.

« Les touristes chinois aiment la France, aiment Paris, et nous sont particulièrement fidèles dans un contexte pourtant particulier où notre attractivité est mise à mal, déclare Pierre-Frédéric Roulot, président de Louvre Hotels Group et président de Jin Jiang Europe. La moindre des choses, quand on se dit hospitalier, est de leur rendre la politesse en facilitant leur parcours client. Aujourd’hui, ils doivent avoir sur eux de fortes sommes en liquide au risque de l’insécurité. Grâce à cet accord de partenariat avec le réseau UnionPay, nous poursuivons notre montée en gamme pour toujours mieux servir leurs légitimes attentes »

Louvre Hotels Group a donc montré dans la voie. Il n'est pas dans l'intérêt de ses concurrents de lui laisser longtemps ce quasi monopole avec UniPay. Louvre Hotels et ses six marques (Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip) ont d'ailleurs sans doute déjà acquis pour la clientèle chinoise un avantage compétitif grâce à son appartenance à Jin Jiang International. Jin Jiang est aussi l'un des tour-operators leaders en Chine. Il est du coup un prescripteur et un distributeur privilégié des marques de Louvre Hotels. "
Droit d'auteur : daizuoxin
Les touristes chinois moins nombreux en France sauf chez Louvre Hotels !

« La fréquentation des touristes chinois a baissé en France, mais chez nous, en nombre de nuitées, nous serons en hausse de 8% à 10% cette année », a déclaré Pierre-Frédéric Roulot à l’agence Reuters, évoquant les retombées positives de la stratégie déployée avec son propriétaire Jin Jiang pour la notoriété des enseignes de Louvre Hotels.
« Les deux groupes coopéraient déjà depuis 2012, souligne Reuters, développant des services spécifiques pour la clientèle chinoise et mettant à profit la puissance de Jin Jiang – qui est aussi un des premiers tours opérateurs chinois – dans la promotion des marques de Louvre Hotels ».
2,2 millions de visiteurs chinois avaient été enregistrés en 2015 en France. Leur nombre pourrait descendre cette année à 1,8 million (-19 %). Le recul a atteint 18 %  % sur les dix premiers mois de l’année 2016 en raison du risque sécuritaire après les attentats et de diverses agressions.
Selon UnionPay, la France est le 7ème pays au monde, devant les Etats-Unis et Singapour, et le 1er européen, où les touristes chinois font le plus de dépenses par carte bancaire : en moyenne 5 400 euros pendant leur séjour.

Le page dédiée à la France du site internet de China UnionPay

site-internet-unionpay

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique