1 an de chômage partiel dans l’H&R : 668 millions d’heures indemnisées, 6 milliards d’euros versés

L’Hébergement Restauration a déclaré 698 000 de ses salariés en chômage partiel pour le mois de février. 1 an après son lancement à grande échelle, lors du premier confinement, le dispositif demeure la clef de voûte sociale des aides publiques. Les allocations versées par l’Etat et l’Unedic aux salariés de la branche H&R représentent 22 % des 27,6 milliards d’euros décaissés depuis mars pour l’ensemble des secteurs d’activité. Le régime sera prolongé sous sa forme actuelle jusqu’à fin mai, et jusqu’à fin juin pour les saisonniers.

L'Hébergement Restauration a déclaré 698 000 de ses salariés en chômage partiel pour le mois de février. 1 an après son lancement à grande échelle, lors du premier confinement, le dispositif demeure la clef de voûte sociale des aides publiques. Les allocations versées par l'Etat et l'Unedic aux salariés de la branche H&R représentent 22 % des 27,6 milliards d'euros décaissés depuis mars pour l'ensemble des secteurs d'activité. Le régime sera prolongé sous sa forme actuelle jusqu'à fin mai, et jusqu'à fin juin pour les saisonniers.

Selon les données du ministère du Travail, les heures de chômage partiel indemnisées des salariés H&R représentent 24 % du total (2,634 milliards) des heures indemnisées depuis mars 2020, tout secteur confondu. Leur coût cumulé s'élèverait à 6,018 milliards d'euros, soit 21,8 % (27,594 Md€) du total. Photo : Planet Earth Pictures - Adobe Stock.

70 % des salariés de la branche étaient en chômage partiel en février 2021

Source : Dares, enquête Acemo, mars 2021 
Champ : salariés du privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales ; France (hors Mayotte).
Avertissement : Ces données sont susceptibles de révisions
Tableau : HR-infos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique