Booking.com reste le leader écrasant ,à la fois des OTA'S et de la réservation hôtelière tout canal confondu. Selon une autre étude (Phocuswright), Booking pèserait encore 30 % des nuitées d'hôtels réservées en France.

SiteMinder, plateforme d'acquisition de clients pour le secteur hôtelier, vient de publier son palmarès annuel des canaux internet de distribution ayant généré le plus de revenus de réservations pour les hôtels en France et dans d'autres destinations touristiques clés à travers le monde.

Pour l'exercice 2018, la plateforme fait apparaître un Top 12 des canaux, pesant à eux seuls 90 % du revenu total comptabilisé par sa solution de gestion de canaux de distribution pour les hôtels français. En 2017, SiteMinder avait affiché un Top 15 pesant 87 % du revenu total.

Malgré les limites de ce classement, qui ne fournit pas les parts de marché de chaque canal et se base uniquement sur ceux, nombreux il est vrai, gérés par SiteMinder, il est possible de tirer plusieurs enseignements.

D'une part, Booking.com et les sites d'Expedia continuent de contrôler le marché, tandis que les sites internet hôteliers de réservations directes, qui incluent bien entendu ceux des chaînes intégrées et volontaires, consolident leur troisième place. La plateforme se demande si les campagnes de réservations directes menées par les chaînes hôtelières ne commencent pas à porter leurs fruits. Nous ajouterons, pour notre part, que les actions de marketing et communication en fidélisation contribuent également à renforcer les ventes directes.

SiteMinder précise en effet que les sites webs des hôtels figurent désormais dans le top 5 des canaux, quelque soit le marché. Malgré l'amélioration de leurs performances en distribution directe, la dépendance des hôtels, indépendants ou chaînés, vis à vis des ventes par des sites tiers reste élevée.

D'autre part, la diversité des canaux (OTA'S, GDS, grossistes, sites directs...) demeure importante parmi ce top 12. Elle traduit, selon SiteMinder, une augmentation pour les clients du choix du mode de réservation. Cette diversité reflète d'ailleurs le développement des clientèles internationales sur le marché français, avec une montée en puissance par exemple de l'OTA chinoise CTrip et de l'OTA allemande HRS. Elle reflète aussi le succès grandissant des nouvelles auberges de jeunesse, avec l'apparition dans le classement de l'OTA spécialisé Hostelworld group.

Parlant du palmarès, Mike Ford, directeur général de SiteMinder, affirme que cette plus grande diversité révèle un segment hôtelier qui a explosé ces dernières années et ne présente aucun signe d'essoufflement. Selon Euromonitor International, les ventes hôtelières en ligne dans le monde ont dépassé les 264 milliards de dollars US (231 milliards d'euros), soit une croissance de plus de 170 % sur la dernière décennie, dont plus de 13 % sur la seule année passée.

L’infographie de SiteMinder présentant et commentant le top 12 des canaux de distribution en France

Commentaires d’Antoine Aubrun, Country Manager – France chez SiteMinder

« Le nombre de voyages effectués en France a atteint 91,4 millions l’an dernier, soit une augmentation de 15 % par rapport à il y a 10 ans. Si cette croissance est porteuse de perspectives, ce chiffre considérable met également les hôtels devant le défi de se positionner auprès d’une clientèle potentielle en pleine mutation.

Notre palmarès montre les canaux qui ont réalisé les ventes totales les plus élevées de l’économie hôtelière du pays. On notera la première apparition de Ctrip, l’OTA la plus importante de Chine. L’influence de Ctrip en Europe était encore peu perceptible l’an dernier à la même époque, mais son ascension dans les pays occidentaux, ainsi que la valeur toujours croissante des voyageurs chinois, sont manifestes. »

Commentaires de Mike Ford, directeur général de SiteMinder

« Cette année, à l’échelle mondiale, ce sont près de 20 canaux de réservation qui figurent pour la toute première fois dans notre palmarès. Tandis que les marques traditionnelles continuent de dominer, de nouveaux acteurs font également leur apparition. Cette tendance reflète non seulement la liste grandissante d’options dont disposent les voyageurs pour réserver leur séjour. Mais elle démontre aussi le besoin pour les hôtels d’être sur plus de canaux de réservation que jamais, afin de garder le rythme face à des moyens de réservation toujours plus nombreux. »

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire