Les lauréats 2019 : Camille Labro, pour la catégorie Gastronomie et Gwilherm de Cerval la catégorie Vin. Le prix leur a été remis le lundi 25 novembre au restaurant Les Noces de Jeannette à Paris (2ème). Photo : Maeva Destombes.

L’APCIG, association professionnelle des journalistes de la gastronomie et du vin créée en 1954, est la plus importante de toute la francophonie, avec 321 membres actifs. Depuis 1978, l’APCIG décerne chaque année son Prix Curnonsky à un journaliste de la gastronomie et à un journaliste du vin.

Ce prix honore tantôt un nouveau venu au talent prometteur, tantôt un journaliste réputé au titre de l’ensemble de son œuvre. Il peut éventuellement récompenser l’auteur d’un ouvrage particulièrement remarquable.

Cet année, le jury du prix (composé des membres du bureau de l'APCIG), a distingué Camille Labro pour la catégorie Gastronomie et Gwilherm de Cerval, pour la catégorie Vin.

Le jury a choisis ces deux lauréats pour leurs actions respectives au service de la gastronomie et du vins dans les médias, et notamment la défense des producteurs et viticulteurs effectuant un travail éthique et respectueux de l'environnement. Le jury a également apprécié leur volonté de vulgariser et de démocratiser la gastronomie et le vin auprès d'un public le plus large possible.

Camille Labro est une journaliste indépendante et auteure de livres et films documentaires. Elle est spécialisée dans la gastronomie et la culture alimentaire, avec un intérêt marqué pour l'éducation au goût et à l'environnement, ce qui l'a conduit à créer L'Ecole comestible. Elle a collaboré à Vogue Paris, Vogue Hommes, Beaux Arts Magazine, Air France Madame, La Tribune. Depuis 2011, elle écrit régulièrement pour M le magazine du Monde. Elle a remporté le prix "les Savoureuses" au salon international du livre gourmand de Périgueux en 2016 pour son livre Fourche & Fourchette. En octobre 2018 elle a publié le recueil Affaires de goût, florilège de sa chronique hebdomadaire dans M le magazine du Monde.

Gwilherm de Cerval a débuté comme commis sommelier à l’Hôtel Ritz Paris avant de devenir assistant chef sommelier au Relais Louis XIII (2 étoiles à l'époque). Il s'installe ensuite à Londres où il devient responsable de cave à Knightsbridge et s’ouvre sur les vignobles étrangers. De retour en France, il travaille trois ans à l’Hôtel Royal Monceau Raffles Paris, qui réouvre et développe en parallèle sa plume de chroniqueur pour des médias spécialisés. Il intègre les équipes d’enquêteurs gastronomiques pour le Guide Lebey. Membre du bureau de l’Association des Sommeliers de Paris, il devient pigiste vin pour Le Journal du Dimanche puis pour L’Express et L’Express Styles.

Le logo et le site internet de l’APCIG

De gauche à droite sur la photo : Manuel Mariani, Jean-Yves Laurent-Lefèvre, Camille Labro (Lauréate catégorie Gastronomie), Anne Fracheboud (Co-propriétaire Les Noces de Jeannette), Jean-Claude Mariani, Claire Delbos, Gwilherm de Cerval (Lauréat catégorie Vin), Rémi Dechambre.

Photo : Maeva Destombes.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire