Charles-Edouard Barbier, restaurateur à Heilles dans l'Oise (hauts-de-France), président de l'association Bistrot de Pays, témoignera de son expérience. L'Auberge Les Tilleuls, qu'il a reprise vers 2009, alors qu'elle était en cessation de paiement, est le seul commerce dans cette commune de 622 habitants. Elle est aussi un Relais de La Poste et un dépôt de paniers de légumes.

"Ruralisons !" C'est le message et l'engagement que veulent porter six organisations, représentant des professionnels, dont l'Umih, principale confédération de la branche H&R, ainsi que des élus locaux et des familles rurales, à l'initiative d'une journée le 4 juin qui pourrait faire date.

Qui pourrait faire date non seulement par la qualité de ses débats et de ses intervenants, comme en témoigne le programme (ci-dessous) : entreprises, associations, chercheurs, élus, créateurs qui font vivre la ruralité d’aujourd’hui et forgeront celle de demain. Mais aussi par le pragmatisme des propositions de nature politique et économique qui en résulteront. Propositions qui ne concernent pas exclusivement l'Hébergement Restauration, la plateforme "Ruralisons" se voulant transversale, avec l'objectif de faire émerger des projets économiques, sociaux et sociétaux.

Les organisations initiatrices présenteront 12 propositions à l'adresse du gouvernement et du législateur, à raison de deux pour chacune. L'Umih, pour sa part, comme son président Roland Heguy l'a confié à HR-infos, va demander que l'on crée une sixième catégorie d'Etablissement Recevant du Public (ERP), qui soit adaptée aux contraintes des petites structures, qui reçoivent moins de 100 clients.

La confédération leader dans les HCR souhaite également que l'on pérennise et étende le dispositif ZRR (Zones de Revitalisation Rurale) d'exonérations fiscales et sociales en zone rurale. Ce programme qui doit s'achever en décembre 2020 prévoit une exonération totale pendant cinq ans puis partielle les trois années suivantes de l'impôt sur les bénéfices, ainsi qu'une exonération de la taxe foncière et de la Contribution Foncière d'Entreprise. Il inclut également une exonération durant un an maximum des cotisations patronales d’assurances sociales et d’allocations familiales pour l’embauche du premier au cinquantième salarié. Exonération totale pour une rémunération horaire inférieure ou égale à 150 % du Smic puis dégressive jusqu'à 240 % du Smic.

Roland Heguy en est convaincu, si l'outil ZRR est pleinement utilisé, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, de nombreuses collectivités locales et d'ayant droit le méconnaissent, on facilitera la transmission des petites entreprises, dans le secteur des CHR comme dans d'autres secteurs. Le patron de la confédération ne se résout pas à voir disparaître chaque année 350 à 400 auberges, faute justement de repreneurs. L'Umih a fait de la revitalisation de l'Hébergement Restauration dans les zones rurales l'un de ses chevaux de bataille. Comme en témoignent ses Assises de la Ruralité qu'elle organisait en avril 2018 à Rodez, assises qui ont jeté les bases de la plateforme du 4 juin.

Cette opération "Ruralisons" se tiendra à la Bellevilloise, célèbre espace de concert et conférence du 20ème arrondissement de Paris. Plus de mille participants sont déjà inscrits. Les inscriptions restent ouvertes jusqu'au 3 juin.

Il est encore possible de s’inscrire sur ce lien (jusqu’au 3 juin 2019)

De gauche à droite, trois acteurs très engagés dans la défense et le développement du tissu économique en zones rurales  : Vanik Berbérian, président de l’association des maires ruraux de France, Richard Ramos, député de la 6 circonscription du Loiret et Roland Héguy président de l’Umih. Richard Ramos est à l’origine de la proposition de loi sur le rétablissement des pré enseignes en zone rurale pour les restaurants préparant des plats faits maison.

Parmi les personnalités invitées

  • Jacqueline GOURAULT, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
  • Roland HÉGUY, Président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH)
  • Vanik BERBERIAN, Président de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
  • Patrice JOLY, Président de l’Association Nationale Nouvelles Ruralités (ANNR)
  • Dominique MARMIER, Président de Familles Rurales
  • Richard RAMOS, Député du Loiret
  • Dominique RAVON, Président de l’Union nationale des Maisons familiales rurales d’éducation et d’orientation (UNMFREO)
  • Thibaut GUIGNARD, Président de Leader France
Le programme détaillé de la journée
RURALISONS_Programme_040619

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire