Compter 12,90 euros environ la nuit pour deux personnes (999 roupies indiennes) pour cette chambre "classic" queen size du Delhi Empire dans le quartier du Sanjeevan Hospital, ) New Delhi. La plateforme a été créée en 2013 par l'entrepreneur indie Ritesh Agarwal. Rentable depuis deux ans , affirme-t-il, Oyo vaudrait aujourd'hui 5 miliards de dollars. La mise à disposition de supports technologique et marketing explique en partie le succès d'OYO auprès des petits hôtels de l'Inde et de l'Asie du Sud-Est.

La plate-forme de location entre particuliers a annoncé le 1er avril avoir investi dans la start-up indienne de réservation de chambres d’hôtels OYO, à l’occasion d’un tour de table de financement.

Selon le média The Asian Age, cet investissement qualifié de stratégique se situerait dans une fourchette d'environ 150 à 200 millions de dollars. OYO, , qui connait un succès commercial fulgurant, aurait au total collecté plus de 1,5 milliard de dollars auprès de l'ensemble des investisseurs.

Airbnb va étudier des solutions pour intégrer Oyo à sa plate-forme, a déclaré le groupe américain, qui compte sur cet investissement pour avoir accès à une gamme d’hôtels économiques et susceptibles de séduire les voyageurs ne prisant pas la location entre particuliers.

Airbnb avait déjà acheté en mars 2019 HotelTonight (25 000 hôtels partenaires dans 30 pays) afin d’élargir sa clientèle avant une introduction en Bourse très attendue. Un investissement estimé à 400 millions de dollars. Le site et l'application HotelTonight permettent de trouver à la dernière minute des chambres d’hôtel à petit prix.

“Les marchés émergents comme l’Inde et la Chine font partie des régions où Airbnb affiche sa croissance la plus forte et celle-ci est de plus en plus soutenue par le tourisme en provenance ou à destination de ces marchés”, a déclaré Greg Greeley, président de la division “Homes” du groupe.

OYO, soutenu notamment par le conglomérat japonais SoftBank Group et le groupe singapourien de VTC Grab, a levé l’an dernier un milliard de dollars auprès d’investisseurs. Il est présent notamment en Inde, en Chine, au Royaume-Uni, à Dubaï, en Indonésie et en Malaisie.

Le spécialiste indien prévoit de multiplier par plus de trois son chiffre d’affaires chaque année au cours des cinq prochaines années, à la faveur d’un développement sur son marché intérieur et à l’international, a déclaré à l'agence Reuters en février un dirigeant d’OYO.

"Les fortes empreintes mondiales d'Airbnb et son accès aux communautés locales offriront de nouvelles opportunités de renforcement et de croissance à OYO Hotels and Homes", a déclaré Maninder Gulati, responsable mondial de la stratégie chez OYO.

OYO affirme distribuer désormais près de 500 000 chambres dans 13 000 hôtels et 6 000 foyers répartis huit pays: Inde, Chine, Malaisie, Népal, Royaume-Uni, Emirats Arabes Unis, Indonésie et Philippines.

 

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire