Les 52 chambres de l'hôtel Greet Beaune sont réparties en six catégories. "Chambre pure" avec lit double (12 m2)," "Chambre pop"(15 m2) avec lit double ou avec deux lits simples, "Chambre familiale" pour 4 personnes (20 m2), 5 personnes (19 m2) ou 6 personnes (28 m2). Pour la nuit du 27 au 28 septembre, les tarifs proposés (2 adultes) s'étageaient de 56 euros pour une chambre "Pure" à 130 euros pour la "Familiale" 6 personnes.

Le leader hôtelier européen a ouvert en avril à Beaune (Côte-d'Or), sans l'annoncer par voie de presse, sa première adresse sous la marque Greet Hotel. Une enseigne non standardisée positionnée sur le segment économique. Elle s'ajoute aux cinq autres enseignes de cette gamme présentes en France : HotelF1, ibis, ibis Styles et ibis Budget et l'avant petite dernière Jo&Joe lancée en mars 2017 à Hossegor (Landes) avant d'ouvrir à Paris-Gentilly en avril 2019.

Selon l'enquête d'HR-infos, la vente du fonds de commerce exploité jusque là sous l'enseigne Comfort, au groupe CFH (Compagnie Française d'Hôtellerie) a conduit cet important franchisé Accor (15 ibis et 4 Mercure répartis entre les régions Grand Est, Auvergne Rhône Alpes et Paca), à engager un rénovation complète de l'établissement et à le passer sous enseigne Greet.

Classé en 3 étoiles, le Greet Hôtel Beaune dispose de 52 chambres non-fumeurs climatisées. Il compte un restaurant de cuisine régionale, un bar, deux salles de réunion ainsi qu'une piscine et un petit parc arboré. L'hôtel s'adresse aussi bien à une clientèle d'affaires qu'à une clientèle loisirs, en particulier familiale, plusieurs de ses chambres pouvant accueillir jusqu'à 6 personnes. L'établissement est situé à une entrée sud de Beaune et à environ 1 km du péage sud de l'autoroute A6. Le Greet est dirigé par Médéric Fauchille, qui manageait auparavant le Mercure Beaune Centre, appartenant également à la CFH.

Selon le quotidien Les Echos (édition du 31 août), Accor cible avec Greet l'hôtellerie indépendante. Il est permis de penser qu'il vise aussi les franchisés, comme dans le cas de Beaune. Interrogé par le média économique, Franck Gervais, le directeur général Europe d'Accor, explique que Greet "se prête facilement à la conversion" et "que la France est clairement la cible numéro un".

L'Europe est néanmoins visée, deux tiers de son parc étant sans enseigne, contrairement à la France où les marques intégrées contrôlent aujourd'hui près de 45 % des chambres tout en ne contrôlant que 20 % des hôtels. L'objectif pour Accor serait de franchiser en Europe 300 hôtels d'ici dix ans. Le patron d'Accor annonce cinq ouvertures d'ici 2020, dont deux à Marseille, une à Lyon, à Paris et à Rennes. En outre, une « petite centaine » de dossiers, les deux tiers concernant l'Hexagone, sont en discussions avancées, notamment avec des hôteliers indépendants. Notamment mais donc pas exclusivement.

La concurrence sera rude pour Greet. Certes, Accor, certes, est en position de force en France, où il contrôle déjà 12 % des hôtels classés et 26 % des chambres classés. Un hôtel qui porte l'une de ses 17 enseignes compte en moyenne 90 chambres, alors que leur taille moyenne est de 36 chambres sur l'ensemble du parc français, 46 si l'on ne compte que les chambres classées. Mais il doit malgré tout faire faire face à la concurrence de ses concurrents intégrés, en particulier de Louvre Hotel Group, qui a lancé Kyriad Direct début 2019 sur ce même segment éco. Des chaines volontaires également, qui poursuivent leur consolidation, à l'exemple du rapprochement de Citotel et Logis.

Concurrence également des indépendants qui se sont procurés avec les agences de voyage en ligne, des canaux de distribution coûteux, avec des commissions pouvant atteindre jusqu'à 17 %, mais génératrices de clientèles. Selon l'étude D-Edge (groupe Accor !) rendue publique en juin 2019, Booking et Expedia captaient à elles seules 69 % des ventes internet des hôtels indépendants européens en 2018.

1 640 hôtels, 147 909 chambres :
le parc hôtelier d’Accor en France (au 29 juillet 2019)

(source : Accor)

«  ECONOMIQUE »

  • hotelF1 : 173 hôtels -13 276 chambres
  • ibis : 390 hôtels – 34 306 chambres
  • ibis budget : 350 hôtels – 27 299 chambres
  • ibis Styles : 202 hôtels -14 445 chambres
  • Jo&Joe : 2 hôtels – 283 chambres
  • Greet  : 1 hôtel -52 chambres

Les hôtels du segment « Eco » représentent 68 % des hôtels et 61% des chambres gérées ou franchisées par Accor en France *

«  MOYENNE GAMME »

  • Novotel : 111 hôtels – 15 030 chambres
  • Novotel Suites : 21 hôtels -2 369 chambres
  • Mercure : 245 hôtels – 23 574 chambres
  • Adagio : 34 hôtels 3 991 chambres
  • Adagio Access : 43 hôtels – 4 423 chambres
  • Mama Shelter : 5hôtels 669 chambres

Les hôtels du segment Moyenne Gamme représentent 28 % des hôtels et 34 % des chambres gérées ou franchisées par Accor en France *

« PREMIUM »

  • MGallery : 28 hôtels -2 044 chambres
  • Pullmann : 11hôtels -3 338 chambres
  • 25 Hours : 1 hôtel -237 chambres

Les hôtels du segment Moyenne Gamme représentent plus de 2 % des hôtels et 4 % des chambres gérées ou franchisées par Accor en France *

« LUXE »

  •  Raffles :  2 hôtels – 213 chambres
  •  Sofitel : 12 hôtels – 1 610 chambres

Les hôtels du segment Luxe représentent  moins de 1 % des hôtels et 1 % des chambres gérées ou franchisées par Accor en France *

« NON BRANDÉS »

  • 9 hôtels

* pourcentages arrondis à l’unité

Quelques vues du Greet Hôtel et de son site internet

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire