Selon l'Umih, 25 000 chefs d’entreprise rempliraient aujourd’hui les critères pour accéder au statut d’artisan cuisinier. Le terme artisan est pour les Français plutôt synonyme de savoir-faire. Une communication visuelle (plaque ou vitrophanie apposée à l'entrée de l'établissement par exemple) permettrait aux clients d'identifier ces artisans-cuisiniers. Photo : Viacheslav Iakobchuk

A l'initiative des Cuisineries Gourmandes, présidées par Claude Izard, avec le soutien et la participation de l'Umih, les premières Rencontres des Artisans de la Gastronomie Française se dérouleront le lundi 28 octobre au centre de conférences Mendès-France du ministère de l'Economie et des Finances.

Ces premières rencontres verront le lancement officiel d'une filière de la qualité artisanale « fait maison », représentée sous la marque « Artisan du Goût ». Tous les artisans « de la terre à l’assiette » sont concernés : artisans-cuisiniers, artisans des métiers de bouche, producteurs, vignerons vers un contrat qui garantit la confection d’un produit de qualité artisanale, à partir de produits élevés ou confectionnés artisanalement, ainsi que les consommateurs et L’Etat.

Les débats de cette journée s’articuleront autour des enjeux de cette démarche. Des propositions économiques, réglementaires, sociales seront avancées, favorables à son développement et à la transmission des savoir-faire. Avec comme objectif, le développement touristique autour du patrimoine gastronomique.

Interviendront lors de cette journée des Artisans du Goût, des restaurateurs membres des Cuisineries Gourmandes, des professionnels de la filière, des élus locaux, des universitaires ainsi que des écrivains.

Le statut d’artisan cuisinier avait officiellement vu le jour le 1er juin 2017 par décret ministériel. Porteuse de ce projet, l'UMIH (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) y voyait la reconnaissance du savoir-faire des professionnels, de leurs connaissances des techniques culinaires, et l'opportunité que leur expérience soit reconnue et valorisée auprès de leur client.

Le lancement de la marque Artisan du goût s'inscrit dans la continuation de cette démarche, en mettant particulièrement l'accent sur la chaîne du goût "fait maison" qui relie producteurs, vignerons, artisans des métiers de bouche et artisans-cuisiniers.

Le programme de la journée du 28 octobre 2019

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire