VVF Villages se lance sur le marché du camping avec un équipement hybride entre le bungalow et la toile de tente, proposé à un prix très attractif.

Sa marque est désormais publique et son offre commerciale calée. L'opérateur associatif de villages de vacances avait largement mais pas complètement dévoilé en mars 2018 son concept novateur de bungalow toilé-meublé avec terrasse, avec lequel il compte s'ouvrir le marché de l'hôtellerie de plein air.

Le forfait Hypitipy de VVF Villages est ainsi proposé à 349 euros pour 8 jours et 7 nuits, du 7 juillet au 31 août. En mesure d'héberger jusqu'à 6 personnes, ce seront ainsi près de 9 000 vacanciers qui pourront profiter de l'aubaine dans l'une des 8 destinations appartenant à VVF Villages équipées de Hypitipy.

Fabriquée par Trigano (l'inventeur du mobile home) à partir d'un cahier des charges de VVF Villages, Hypitipy est conçu dans une matière toilée imperméable, utilisée d'habitude pour les toiles de tente. Mais il présente l'aspect d'un cabanon, intégrant majorité de ses fonctionnalités.

Le "toilé-meublé" mesure environ 23 m2, il comprend trois espaces meublés et équipés : un séjour avec cuisine, une grande chambre avec lit double et une petite chambre avec 1 lit simple et 1 lit superposé. La structure est installée sur un plancher en bois surélevé par rapport au sol. L'accès s'effectue par une terrasse extérieure, également rehaussée, sur laquelle sont disposés une table et des chaises.

En revanche, l'hébergement ne dispose pas de toilettes et de douches, ni de points d'eau, pour des raisons plus économique et environnementale que technique. Car le probable faible coût de fabrication et d'installation du toilé-meublé, et l'absence d'investissement immobilier permettent à VVF Villages d'offrir un tarif à la semaine très bas.

Cette première année a valeur de test pour VVF Villages. Si les indicateurs de rentabilité (qui sera de toute façon faible, reconnait VVF) et surtout de satisfaction clients sont satisfaisants, l'opérateur augmentera dès 2019 le nombre d'emplacements.

Les 8 destinations VVF Villages accueillant des Hypitipy

–  Haute Corrèze, Pays d’Eygurande
– Le Sud Aveyron, Brusque
– Les Écrins, Saint Bonnet-en-Champsaur
– Les Légendes du Gévaudan, Marvejols
– Les Rives de Dordogne, Martel-Gluges
– Le Défends, Sault Lubéron
– La Vézénie, Lubersac Limousin
– Les Aubazines, Bort-les-Orgues Limousin

Presque un mobile home, mais sous toile et sans eau

Le toilé-meublé de 23m2 comprend une chambre parentale avec un lit biplace, une chambre avec 1 lit superposé + 1 lit 1 place + 1 lit d’appoint, un grand séjour avec cuisine équipée : grand frigo + four micro-ondes + 2 plaques à gaz + ustensiles. Une terrasse de 12m2 complète l’offre avec mobilier extérieur.

 

logo

VVF VILLAGES en quelques faits et chiffres clefs
  • Premier opérateur associatif de villages vacances en France
  • 85 villages de vacances répartis sur 83 destinations, gérés et commercialisés sur 48 départements et 12 grandes régions
  • 60 % des villages appartiennent à des collectivités territoriales, 20 % à des groupes mutualistes et 20 % à VVF Villages
  • Près de 32 000 lits
  • Plus de 2 400 collaborateurs en saison
  • Plus de 400 000 vacanciers accueillis en 2017
  • Plus de 2,2 millions de nuitées en 2017
  • Un chiffre d’affaires de 79,3 millions d’euros HT en 2017, exercice clos le 30 septembre 2017 (+7,6 %)
  • 91% de clients satisfaits et très satisfaits
  • 11 villages écolabellisés et 20 villages sous démarche RSE

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire