Raphaël Miolane, 41 ans, est diplômé d'un master en finance de l'ESC de Clermont et d'un MBA de la Moore School of Business Columbia (USA). C'est un spécialiste de la restauration organisée. Il fut notamment patron de KFC pour l'Europe centrale et directeur général de Pizza Hut Europe et Royaume-Uni.

Nommé à la présidence de Courtepaille , où il succède à Anne-Marie Costet en poste depuis février 2016, Raphaël Miolane a pour mission de piloter la reconquête commerciale de l’enseigne. Ce qui passe à court terme par une animation renforcée de son réseau et par la dynamisation de ses concepts.

Raphaël Miolane, 41 ans, a accompagné le développement du leader mondial de la restauration rapide, le groupe Yum ! en France et en Europe a près un début de carrière ans le marketing grande consommation chezProcter&Gamble, puis dans le conseil stratégique au Boston Consulting Group

En 2009, il rejoint Yum! d’abord chez KFC comme directeur du planning stratégique, puis directeur financier de KFC France. En 2013,il développe le réseau KFC en Europe centrale.

Passé à la tête de Pizza Hut en Europe (1600 restaurants), il lance notamment Pizza Hut Digital Venture, le premier incubateur digital pour Pizza Hut international.

Cette évolution s’inscrit dans la continuité souhaitée par l’actionnaire de Courtepaille (le fonds britannique ICG), et vise à franchir une nouvelle étape pour l’une des plus belles enseignes de la restauration commerciale.

ICG, actionnaire de référence, est convaincu que l’arrivée de Raphaël Miolane contribuera à accélérer le succès de la marque. "Son expérience, sa passion pour la restauration et le terroir français ainsi que son esprit entrepreneur, sont autant d’atouts pour le développement de Courtepaille". (d'après communiqué de presse).

Faits et chiffres 2018
  • naissance en 1961 au bord de la nationale 6 en Bourgogne, développement en franchise depuis 1982
  • 4 200 collaborateurs sous enseigne
  • 56 nationalités
  • 5 000 recrutements par an
  • 300 établissements en France, dont 99 franchisés (fin 2017)
  • 275,6 M€ HT de volume affaires sous enseigne 2016 (- 5, % par rapport à 2015)
  • ticket moyen : 19,93 € (2016)
  • 11 ouvertures en 2017, 15 prévues en 2018 majoritairement en franchise
  • 3 établissements sur 4 en province
  • trois déclinaisons de restaurants Courtepaille : le « Classique » (120 couverts et plus), le « Comptoir » (jusqu’à 80 couverts) et « l’Essentiel » (de 80 à 120 couverts)
  •  développement sur les pieds d’hôtels (17 Comptoirs installés à ce jours dans des 2 et 3 *), les autoroutes (aire du Pays de Giers, située sur l’autoroute A47, près de Saint-Etienne, opérée par Argedis, filiale de Total), les aéroports (Marignane, Toulouse…) et les centres commerciaux (comme à Rambouillet, Meulun Senart, Blagnac Andromède, Avignon Le Pontet).

 

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire