Paris poursuit à marche forcée la rénovation de son parc. A côté des gros porteurs au luxe international standardisé, la capitale développe une nouvelle génération d'établissements de taille moyenne très personnalisés. Ainsi le Drawing Hotel situé au cœur de Paris 17 rue de Richelieu (1er arrdt). Ce boutique-hôtel 4 étoiles de 48 chambres au concept artistique unique met à l'honneur le dessin contemporain et l'expressivité des artistes.

Après un fort recul en 2016 de sa fréquentation (8 points de moins) et de son RevPar (en baisse de13,6 %), l'hôtellerie parisienne va redécoller au cours des 24 prochains mois, avec un RevPAR estimé en hausse de 3,6% en 2017 et de 5,8% en 2018, selon l'étude prospective du cabinet de conseil et d'audit PwC.

"Le secteur de l’hôtellerie parisienne n’a rien perdu de son dynamisme. Il devrait repartir dès le second semestre 2017, porté par des taux d’occupation de plus de 70%", selon Arnaud Thibésart, associé spécialiste de l’hôtellerie chez PwC." TO qui toutefois resteraient inférieurs à ceux enregistrés en 2015.

Selon PwC, l’activité hôtelière parisienne profiterait de facteurs macro et micro-économiques favorables. Les fondamentaux économiques (croissance du PIB, baisse du chômage, hausse du pouvoir d’achat...) repassent en effet au vert actuellement. Du coup, la demande domestique devrait augmenter, en incitant l’offre à s’adapter. La capacité d’accueil des hôtels dans la Capitale devrait donc s'accroître en 2017 et 2018.

L’hôtellerie de luxe devrait en particulier continuer de fortement se développer et avoir un impact positif sur le marché. Il s'agit en particulier des rénovations du Crillon et du Lutetia et de prochaines ouvertures, telles que celles de l’hôtel Okko à proximité du parc des expositions de la porte de Versailles et du Cheval Blanc (hôtel du groupe LVMH qui s’installera en 2018 dans l’immeuble de la Samaritaine).

L'associé évoque par ailleurs la stratégie touristique de la Ville de Paris qui vise 2% de visiteurs supplémentaires par an. Il met également en avant la tenue de nombreux événements attractifs au cours des 2 prochaines années, tels que le Salon du Bourget, le 25ème anniversaire de Disneyland Paris et l’ouverture très attendue du musée Yves Saint-Laurent en 2017, ou encore la Ryder Cup qui se tiendra pour la première fois de son histoire en région parisienne en 2018.

A plus long terme, Paris est toujours en course pour les Jeux Olympiques d’été 2024 et l’Exposition universelle 2025.

Les prévisions de PwC pour Paris
Prévisions de croissance des RevPar dans les principales destinations européennes

Porto se place en tête du classement par RevPAR avec une estimation de croissance de son revenu par chambre disponible de 15% en 2017, progressant ainsi de 5 places en un an.
Dublin affiche les taux d’occupation les plus élevés d’Europe en 2016 (82,5%), devant Londres et Amsterdam.
Genève devient la ville européenne la plus chère du continent avec un prix moyen par chambre de 300 € la nuitée, prenant ainsi le titre à Paris.

L’étude européenne de Pwc

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire