Le leader européen des résidences de tourisme et des villages de vacances poursuit ses recrutements de haut vol. Après celui en juillet d'un directeur général, Yann Caillère, Pierre & Vacances-Center Parcs (PVCP) annonce cette fois la nomination d'un directeur de développement groupe, Julien Renaud-Perret, spécialiste de l'immobilier de tourisme. Rattaché à Patricia Damerval, directrice générale adjointe du groupe, il sera membre du comité exécutif du groupe.

Julien Renaud-Perret, 51 ans, aura pour missions de rechercher des investisseurs institutionnels pour l’acquisition en bloc de nouveaux actifs immobiliers, de gérer les actifs des investisseurs institutionnels loués ou gérés par le groupe, de prospecter et négocier de nouvelles acquisitions foncières et immobilières en collaboration avec les directions développement immobilier France et Belgique/Pays-Bas/Allemagne, et de contribuer auprès de Pierre & Vacances Tourisme à la prospection et à la signature de Management Contracts.

Julien Renaud-Perret bénéficie d’une expérience de plus de 20 ans en stratégie et développement immobilier. Diplômé de l’Institut supérieur de gestion de Paris (1990) et d’un MBA à l’Insead (1998), il débute sa carrière en 1992 chez EuroDisney en contrôle de gestion et stratégie.

Il a occupé successivement les postes de directeur du développement du Club Méditerranée (1998-2006), de Chief Development Officer d’Orascom (2006-2014) puis d’Aman Resort (2014-2016), Chief Development Officer de Fosun/Paref (2017-2019) avant de rejoindre le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.

Créé en 1967, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs est le leader européen du tourisme de proximité. Aujourd’hui, avec ses marques touristiques complémentaires – Pierre & Vacances, Center Parcs, Sunparks, Villages Nature Paris, Aparthotels Adagio et Maeva.com – le groupe exploite un parc touristique de 45 000 appartements et maisons, situés dans 279 sites en Europe. En 2017/2018, le groupe a accueilli 8 millions de clients européens et a réalisé un chiffre d’affaires de 1,523 milliards d'euros.

 

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire