Dans le portefeuille, le Mercure Paris La Défense (502 chambres et 5 suites, 4 étoiles), situé 18 - 30 Rue Baudin, à Courbevoie (Hauts-De-Seine).

Covivio (ex Foncière des Régions, coté sur Euronext), au patrimoine diversifié entre bureaux, hôtels et logements, a racheté au travers de sa filiale Covivio Hotels une participation de 32 % dans un portefeuille de 32 hôtels Accor pour un montant de 176 millions d'euros droits inclus. Covivio assurera la gestion de l'ensemble des actifs.

L'acquisition a été réalisée auprès d'AXA Investment Managers - Real Assets, agissant pour le compte de l'un de ses clients, dont le nom n'a pas été dévoilé.

La participation de 68 % restante est toujours détennue détenue par ses actionnaires historiques, La Caisse des dépôts et Société Générale Assurances.

Covivio, longtemps centrée sur les bureaux, s'est diversifiée depuis une dizaine d'années et a notamment mené une grosse acquisition d'hôtels - douze hôtels 4 et 5* pour 895 millions d'euros - au Royaume-Uni en 2018.

Avec l'opération, "Covivio renforce sa présence sur le marché hôtelier français, première destination touristique mondiale - près de 90 millions de touristes internationaux en 2018 - et notamment sur le territoire du Grand Paris", précise le communiqué.

Covivio détient plus de 400 hôtels en patrimoine, d’une valeur de près de 6 milliards d'euros. La foncière Covivio reste principalement spécialisé dans la détention de murs d'hôtels exploités sous 19 enseignes différentes appartenant à des opérateurs concurrents : Accor, B&B, NH Hotel Group, IHG, Motel One, Barcelo Group,Pierre et Vacances, Club Med...

Mais Covivio développe également depuis 2018 une activité de gestion hôtelière, notamment sous des enseignes appartenant à Rezidor, Marriott, Accor et IHG.

En 2018, les revenus (parts du groupe) de Covivio s'élevaient à 182,9 millions pour la partie Hôtels en murs (loyers), versus 153,5 millions d'euros en 2017, à 71,517 millions pour les Hôtels en gestion (Ebitda), versus 0 euro en 2017 et à 21,4 millions d'euros pour les commerces d'exploitation (loyers de 54 restaurants Courtepaille et 22 magasins Jardiland), versus 34,8 millions d'euros en 2017.

Le site internet de Covivio Hotels

Un portefeuille valorisé 550 millions d’euros

Le portefeuille est constitué de 30 actifs situés en France et 2 en Belgique, soit 6 221 chambres : 43% à Paris intra-muros, 24% dans le Grand Paris et 33% dans le centre des grandes métropoles françaises et belges. Les hôtels sont opérés sous des enseignes milieu de gamme (Mercure et Novotel) et économiques (principalement Ibis et Ibis Budget).

« Ces actifs présentent une bonne rentabilité avec une marge d’EBITDAR moyenne au-dessus de 30%.
Des baux fermes sont en cours avec AccorInvest pour une durée résiduelle de 6,5 ans. La structure
des loyers, 100% variable en pourcentage du chiffre d’affaires des hôtels, permettra à Covivio de
bénéficier pleinement de la croissance des performances futures.

Le prix d’acquisition, de 176 M€ droits inclus pour 32% du portefeuille, fait ressortir une valorisation de
88 000€ par chambre. Covivio a pour objectif une augmentation des loyers à horizon 2021, bénéficiant
notamment des travaux récemment financés sur le portefeuille (29 M€ investis entre 2017 et 2019 par
le preneur) qui permettront de dynamiser le chiffre d’affaires des hôtels. Ce potentiel s’observe déjà
début 2019, avec une croissance de +5% des revenus sur un an à fin avril. L’objectif de rendement net
à horizon 2021, de 5,3%2, fait ressortir un loyer faible de 4,7 K€ par chambre, offrant un potentiel de
croissance significatif.

« Suite à cette acquisition, Covivio gèrera plus de 25 000 chambres exploitées sous les enseignes du
groupe Accor, premier opérateur hôtelier européen. Fort de son expérience hôtelière, Covivio dupliquera
la stratégie mise en oeuvre depuis 10 ans sur son patrimoine commun avec Accor, en identifiant avec
l’opérateur les principaux leviers de création de valeur », souligne Dominique Ozanne, directeur
général délégué de Covivio. »

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire