Régis Marcon : "Mes pistes pour l'alternance"

Comment attirer 20 000 jeunes supplémentaires vers des contrats en alternance dans la branche d’ici septembre 2011 ? C’est le challenge que le restaurateur triple étoilé de Saint-Bonnet-le-Froid a accepté « 

Comment attirer 20 000 jeunes supplémentaires vers des contrats en alternance dans la branche d'ici septembre 2011 ? C'est le challenge que le restaurateur triple étoilé de Saint-Bonnet-le-Froid a accepté "

Régis Marcon remettra ses recommandations en janvier 2010

Ecouter nos interviews

Comment attirer 20 000 jeunes supplémentaires vers des contrats en alternance dans la branche d’ici septembre 2011 ? C’est le challenge que le restaurateur triple étoilé de Saint-Bonnet-le-Froid a accepté de relever, à la demande d’Hervé Novelli. Quelles sont ses premières pistes ? Quelle est sa méthode de travail ? Ecoutez les
interviews de Régis Marcon, de professionnels de la formation et de jeunes diplômés, à l’occasion d’un petit déjeuner de travail tenu à Bercy.

Donnez votre avis, vos suggestions sur le blog de la mission

Cliquez sur la photo pour le lien

Ordre de mission de Régis Marcon : « Identifier avec les acteurs de la formation en alternance les voies d’évolution et de progression possibles et d’élaborer une charte de l’alternance spécifique à la restauration. »

Autre possibilité : adressez votre courrier par la Poste
Régis Marcon
BP : Formalternance, 1 rue du Vivarais, 43290 Saint-Bonnet-le-Froid

——————–

ALTERNANCE : CHIFFRES CLEFS DANS LA BRANCHE

L’apprentissage

Les données 2007-2008 de l’Education nationale
– Environ 50 000 jeunes suivaient une formation en apprentissage dans les spécialités Alimentation et cuisine, dont 43 000 en niveau V – CAP (85 % des inscrits) et BEP –
– Environ 21 000 jeunes suivaient une formation en apprentissage dans les spécialités Accueil Hôtellerie dont 15 700 en niveau V (59 % inscrits en CAP
Un document exclusif : les taux de réussite aux diplômes

{{Le taux de diplômés (non apprentis inclus)}}

Le contrat de professionnalisation

Le Fafih a consacré en 2008 39,8 M? au financement du dispositif. Le nombre de contrats financés a augmenté de 26 % en 3 ans.
5 705 contrats signés
– Durée moyenne de la formation : 642 h
– Financement moyen par contrat :6 976 ?


Répartition des contrats selon les domaines

Les formations aux métiers de base (cuisine, service, réception, étages) représentent plus de 71 % des contrats financés dont la majorité de niveau V (CAP, BEP) et IV (Bac Pro et BP¨)

Répartition des périodes selon les domaines
Le Fafih, OPCA de l’industrie hôtelière (organisme paritaire a consacré en 2008 6,2 M? au financement des périodes de professionnalisation (+ 47 % par rapport à 2008)
2 376 périodes

– durée moyenne de la formation : 164 h
– Financement moyen par période : 2 618 ?

Source des données sur le contrat de professionnalisation :

——————-

Les fiches techniques ministérielles

Tout savoir sur le contrat d’apprentissage

{{Fiche technique contrat d’apprentissage}}


Tout savoir sur le contrat de professionnalisation

{{Fiche technique contrat de professionnalisation}}

—————


Interview et photos : Clara Beaudoux


———-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique