Plante dépolluante Howea forsteriana

Actualité oblige, l’autre grande tendance est à l’écologie. Et à la naturalité. Avec quelque chose en plus du bien-être : la santé. C’est la mode « verte » des plantes dépolluantes, où les végétaux ne seraient plus simplement synonymes de déco. Une cinquantaine de plantes auraient en effet des vertus dépolluantes dans le traitement de l’air. Et dans les CHR, la demande est de plus en plus forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique