Pastas, c'est party pour les célibataires !

Soirée Pastas Party au restaurant Le Verdi à Dijon en février. Prix du repas, tout compris : 35 ?, quel que soit le lieu où la Party est organisée.

{{Ecouter notre reportage dans une party}}

1 – Héloïse Dion, la gérante, explique

2 – la démarche auprès des restaurateurs

3 – attentes et réactions des participants

Un bon restau entre solos, ca peut créer des liens ! Avec les soirées Pastas Party, les célibataires se voient offrir une alternative originale aux rencontres sur le Net et aux boîtes de nuit. L’entreprise, créée en 2007, organise dans 25 villes de France des dîners le dimanche soir dans des restaurants privatisés, choisis pour leur cachet et leur accessibilité. Le concept a tout de suite été rentable. Il a déjà séduit 40 000 membres en France. Forte de son succès, l’entreprise se donne pour défi d’assurer une présence nationale. D’ici fin 2011, des antennes ouvriront à Tours,Toulon, Ajaccio, Cannes, Le Mans et Perpignan. Reportage à Toulouse, lors de la dernière soirée organisée le 29 mai au Room 157.


Sabrina et Samantha les deux organisatrices des Pastas Party à Toulouse

Pastas Party change de restaurant pour chaque soirée, mais aime revenir là où elle s’est bien passée. L’adresse n’est dévoilée qu’au dernier moment aux participants. Le choix des restaurants se porte sur des endroits conviviaux, avec du cachet, et suffisamment grands pour accueillir 50 à 60 couverts.
A Toulouse, Pastas Party travaille avec des restaurants italiens, mais pas seulement. Chez Fazoul, en plein centre historique, est un établissement typiquement toulousain, avec des murs en briquettes rouges. Il propose une cuisine traditionnelle française, tout comme La Cendrée, un établissement du quartier Esquirol qui a déjà reçu trois Pastas Party. Pour son gérant, Sébastien Franjau, « c’est intéressant d’avoir du monde. Et les gens peuvent ensuite revenir seul ».
A Toulouse, Pastas Party a travaillé aussi avec le Verdon, un restaurant musical plus éloigné du centre-ville (quartier Balma Gramont). Le Verdon a accepté d’accueillir une Pastas party car ce genre d’évènement de groupe fait connaître le restaurant et permet d’assurer une bonne soirée.
Pour lancer le concept, la fondatrice Héloïse Dion s’est appuyée sur sa bonne connaissance du milieu de la restauration pour convaincre les premiers restaurateurs. Mais maintenant, certains appellent d’eux-mêmes pour un partenariat, comme à Nantes ou à Toulouse.
Le forfait touché pour accueillir le groupe correspond à un ticket faible, mais les organisatrices aident beaucoup pour la mise en place et le service. Le restaurant s’y retrouve donc, car il n’a pas besoin d’embaucher un extra pour la soirée. La Cendrée compte renouveler l’expérience.
Dans le contrat établi avec le restaurateur, la société Pastas Party reverse environ la moitié du prix du repas fixé par personne.
Le reste lui revient et constitue 95 % des bénéfices de la société.
Le concept Pastas Party repose sur beaucoup de communication. Ce qui en principe, assure aux restaurateurs de la visibilité, notamment sur le site internet de la société.
————————————

L’inscription aux pastas party est gratuite et se fait sur le site internet

Lien sur le logo

Vous êtes restaurateur et vous souhaitez contacter l’entreprise ?

=> contact@pastasparty.com ou 0892 23 56 57

——————————–

Reportage : Armelle Parion

———————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique