Les maîtres restaurateurs gagnent à être connus !

Autour d’Hervé Novelli et Jean-Pierre Coffe, le 14 décembre dernier, plus de 150 maîtres-restaurateurs venus de toute la France

Ecouter les interviews de Francis Attrazic et Claude Izard

Il décolle chez les professionnels mais reste quasi inconnu du grand public. Deux ans après la création du titre de maître restaurateur par décret interministériel, les Etats généraux de la restauration traditionnelle artisanale viennent de plancher sur le sujet à l’Assemblée nationale. 150 professionnels avaient fait le déplacement, aux côtés d’Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME et du tourisme, et des deux associations engagées dans la démarche : les Cuisineries Gourmandes des Provinces françaises, et Restaurateurs de France. Le point avec leur président respectif, Claude Izard et Françis Attrazic.

3 000 titres décernés d’ici 2012 !

A ce jour, 555 restaurateurs ont reçu le titre, gage de la qualité de leur cuisine, composée au moins à 70 % de produits frais, de leur professionnalisme et de leurs qualités d’accueil.

500 autres restaurateurs sont en cours de contrôle par des organismes certificateurs agréés. En 2010, 1 000 titres seront distribués.

Dans le cadre du contrat d’avenir, qui court jusqu’en juin 2012, le gouvernement table à terme sur 3 000 restaurateurs titulaires du titre.

{{Le compte rendu d’une journée très riche en réflexions projets}}

Réfléchir ensemble à une stratégie commune à la fois vers les professionnels et vers le grand public, c’était le thème central de ces deuxièmes états généraux.

Tout connaître du dispositif : le site ressources du gouvernement

——————-

Une plaque pour les identifier

———-

Interview : Armelle Parion

—————-

Notre reportage filmé chez le premier maître restaurateur

Lien sur la photo

————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique