Lefebvre veut investir pour l'avenir

A défaut d’avoir abordé, lors de ce premier contact, tous les sujets brûlants touchant les HCR, le nouveau secrétaire d’Etat (ici photographié à Bercy) s’est voulu rassurant sur la TVA : « On ne reviendra pas en arrière ».

Ecouter notre reportage

Fraîchement nommé secrétaire d’Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre était en visite jeudi 18 novembre porte de Versailles au salon International Equip’Hôtel. Une première rencontre officielle avec les professionnels de l’Hôtellerie Restauration. Et un maître mot : le successeur d’Hervé Novelli mise sur l’Investissement, nouvelle étape du Contrat d’Avenir. Propos recueillis par le micro d’HR-infos dans les allées du salon.


Frédéric Lefebvre a visité le salon en compagnie de Thierry Brener, président du Comité Stratégique du salon Equip’Hôtel, de Michel Filzi directeur général de pôle chez Reed Expositions France et de Corinne Menegaux, directrice de la division Hôtellerie et Restauration de Reed et directrice du salon. Avant la traditionnelle photo.

Autour de lui, de gauche à droite, Thierry Allix secrétaire général du Syneg, Hervé Becam vice-président de l’Umih, Gérard Guy président de la CPIH, Corinne Menegaux directrice du salon Equip’Hôtel, Didier Chenet président du Synhorcat, Marcel Benezet président de la Commission Cafés-Bars du Synhorcat, Philippe Gardette chef, Michel Filzi directeur général de Pôle Reed Expositions France.
————–

Bio express d’un homme du Président

né le 14 octobre 1963 à Neuilly-sur-Seine
chef d’entreprise, avocat et homme politique membre du RPR puis de l’UMP
licencié en droit privé et titulaire d’un DEA en droit public interne
– 1988 : assistant parlementaire de Patrick Ollier et Michèle Alliot-Marie
– 1989-2007 : adjoint au maire de Garches (92)
1993 : entre au service de Nicolas Sarkozy : auprès de lui, il occupera divers postes : attaché parlementaire, conseiller, dircab et membre de son équipe de campagne pour l’élection présidentielle de 2007
– 1996 : crée avec des associés Perroquet institutionnel communication (Pic conseil), cabinet de communication et de lobbying, avec notamment pour clients les industries de l’alcool, du tabac et des casinos
– depuis 2004 : conseiller régional d’Ile-de-France
– à partir de 2007 : secrétaire national de l’UMP chargé de l’économie, des finances publiques et des nouvelles technologies, porte-parole de l’UMP
– juillet 2007- juillet 2009 : député en tant que suppléant d’André Santini, de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine, membre de la commission des Finances et rapporteur du budget de l’emploi, il est très actif dans les travaux et débats parlementaires.
– octobre 2009 : avocat au barreau de Paris
– 14 novembre 2010 : nommé secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation
– 16 novembre 2010 : annonce qu’il a sollicité son omission du barreau de Paris et qu’il procède aux démarches légales « pour ne plus être propriétaire d’aucune action ou part dans les sociétés cotées ou non cotées, où il a pu investir par le passé »?.
(Source : Wikipedia, et ministère de l’Economie pour les déclarations du 16 novembre)

—————-

A l’Assemblée nationale, l’accueil très personnalisé des députés…

Mercredi 17 novembre, lors de la séance des questions d’actualité, le nouveau secrétaire d’Etat répond et fait front à ce « bizutage » avec un métier consommé. Il était interrogé sur la gastronomie française, tout juste inscrite au Patrimoine mondial culturel et immatériel de l’Humanité.

——————-

Reportage : Mélanie Antoine
Photo : ©Ludovic/Rea

———————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique