Laurent, 36 ans, chimiste dans l'industrie pharmaceutique, en reconversion en CAP Cuisine

Cliquer pour arrêter le son

« J’ai eu envie de changer de voie, de trouver quelque chose de plus actif, de travailler au jour le jour et pas sur des projets de développement de médicaments qui durent des années. J’ai pris 2 ans pour réfléchir, car l’envie de faire de la cuisine c’est une chose, mais se caler à se rythme… je n’ai envoyé ma candidature que quand j’ai été prêt à assumer ce genre de chose. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique