La TVA est là et elle paye déjà !

C’est le jour J de la TVA à 5,5 %. Dans quelques jours, nous aurons une première idée de l’ampleur réelle du phénomène de baisse des prix. Méthodiques et volontaristes, les chaînes ont emporté sur ce thème une première bataille, celle de la communication. Moins visibles mais également mobilisés, des indépendants sont eux-aussi à la manoeuvre. Comme en témoigne cette restauratrice de l’Essonne qui se réjouit d’avoir baissé une partie de ses prix dès début juin.

Un bon exemple (parmi d’autres) : La Grange aux Dîmes

Dès le 8 juin, ce restaurant gastronomique de Wissous, dans l’Essonne, baissait de 17 % le prix de son menu du jour (29,90 ? au lieu de 35 ?) ainsi que le prix de plusieurs plats à la carte.

————————

Ceux qui vont baisser, combien de divisions ?

aucun chiffre n’est connu pour les indépendants.

– le secrétaire d’Etat Hervé Novelli avance une fourchette large et provisoire : entre 1 et 2 restaurateurs sur 3.

du côté des chaînes thématiques, leurs réseaux appliqueront au moins la baisse intégrale sur 7 produits prévue au contrat d’avenir.

6 de ces chaînes (Buffalo grill, Courtepaille, Léon de Bruxelles …) engagent des baisse plus amples que celles du contrat d’avenir.

– ces chaînes thématiques pèsent moins de 10 % de la restauration commerciale (en valeur).

autre indice encourageant ? : les syndicats professionnels auraient distribué la totalité de leurs 110 000 autocollants sur la baisse des prix.

– la France compte environ 154 000 restaurants et cafés (Insee, 2006).

– communication, concurrence et pression des consommateurs aidant, le pic d’établissements appliquant des baisses pourrait être atteint dès cet été.

—————-
Reportage : Solenne Le Hen
——–

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique