La restauration prend le train pour l'emploi

En voiture 5 du train de l’emploi, le wagon réservé aux
métiers de la restauration.

C’est une première pour le secteur : la restauration a cette année son wagon parmi les sept wagons du Train pour l’Emploi et l’Egalité des Chances. Une initiative lancée il y a 4 ans par la SNCF pour mettre en relation employeurs et candidats à l’embauche. La restauration, mais également les hôtels et les cafés, dont les besoins en recrutement sont loin d’être comblés, avaient donc logiquement leur place dans le convoi. Ici, pas de recrutement en direct, il s’agit surtout d’informer les demandeurs d’emploi sur le nombre et la variété de postes qu’offre la restauration et sur les filières de formation professionnelle. Parti le 15 mars de Paris, ce train pour l’emploi fera halte dans 10 villes de France d’ici le 1er avril. Visite lors d’un arrêt en gare d’Austerlitz.


Dans le wagon « restauration », des conseillers accueillent les
candidats à l’emploi

Il n’est pas trop tard pour prendre le train en marche dans 11 villes!

– Mardi 15 mars : Paris – gare du Nord
– Mercredi 16 mars : Paris – gare de l’Est
– Jeudi 17 mars : Paris – gare d’Austerlitz
– Lundi 21 mars : gare d’Orléans
– Mardi 22 mars : gare de Lille
– Mercredi 23 mars : gare de Clermont-Ferrand
– Jeudi 24 mars : gare de Marseille
– Vendredi 25 mars : gare de Reims
– Lundi 28 mars : gare de Rennes
– Mardi 29 mars : gare de Bordeaux Saint-Jean
– Mercredi 30 mars : gare de Toulouse Matabiau
– Jeudi 31 mars : gare Lyon Perrache
– Vendredi 1er avril : gare de Metz
Heures d’ouverture du Train : 9h à 18h (excepté à Rennes de 10h30 à 18h)

———————-


Découvrez l’ensemble du dispositif en cliquant sur le logo

Sous l’égide de l’opération La Restauration Le Goût en Mouvement

Réuni au sein du Fonds de Modernisation de la Restauration, le secteur de la restauration a lancé depuis janvier 2011 une grande campagne de communication (spots radio, affiches, webdocu, réseaux sociaux »?) pour promouvoir ses métiers, moderniser son image, et ainsi resserrer les liens entre les professionnels et l’opinion. Cette campagne, pilotée par le Fonds, s’inscrit dans le cadre du Contrat d’Avenir, signé le 28 avril 2009 avec l’Etat.
A destination du grand public, cette campagne vise à mieux faire connaître la réalité du secteur et particulièrement de ses métiers, encore souvent méconnue de l’opinion, et notamment des plus jeunes.
Premier secteur créateur d’emplois en France, la restauration se place parmi les plus gros contributeurs à l’économie nationale. Face à cet important besoin de main d’œuvre, à la fois croissant et pérenne (uniquement des emplois non délocalisables), les professionnels de la restauration sont confrontés à un fort enjeu de recrutement,
crucial pour l’avenir du secteur et de ses 195 000 d’établissements.

Qu’est-ce que le Fonds de Modernisation de la Restauration ?
Créé par le contrat d’avenir de la restauration, le Fonds de
Modernisation de la Restauration (FMR) est géré par Oséo. Il réunit 9
organisations professionnelles représentantes du secteur
(*), ainsi que les pouvoirs publics. Le FMR est financé par les professionnels du secteur à travers un prélèvement de 0,12% sur le chiffre d’affaires des établissements (supérieur à 200 000 euros).
(*) CPIH, Fagiht, GNC, Snarr, SNRPO, Snelac, SNRTC, Synhorcat, Umih
——————–

Metiers-hotel-resto.fr toujours à consulter pour les candidats à l’emploi

Lien sur le logo

Lancé en juillet 2008, ce site internet est mis en avant dans le wagon restauration du train pour l’emploi car il regroupe les offres d’emploi du secteur, l’offre de formation et des fiches métiers.

—————-

Reportage : Juliette Micheneau
Texte : d’après dossier de presse

—————-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A lire dans la même rubrique